La culture Vinca - français / anglais

Imprimer

LA CULTURE VINCA

À Albert Nikolla

Prince, nous avons vécu, dans ce pays crédule

Plus pur que les prunelles des arbres solennels

Ô figurines d’argile, parfum de temps, ciel

Et les sanglots des luths à l’heure du crépuscule !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 27 mai 2020

Glose :

La culture de Vinča également connue sous le nom de culture de Turdaș ou culture de Turdaș-Vinča, est une culture archéologique du Néolithique localisée dans les Blakans et datée de 5 500 à 3 500 ans av. J.-C. Elle doit son nom au site de Vinča-Belo-brdo (lieu où l’on conserve le vin), situé à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Belgrade sur les bords du Danube en Serbie.

Cette culture archéologique, qui succède à la culture de Starčevo, est marquée par une période de prospérité démographique dans la région, grâce à une pratique plus développée de l'agriculture. On y a trouvé de nombreux villages bien organisés, des poteries, des figurines en argile anthropomorphes ou zoomorphes, et des artefacts présentant de nombreux signes qui pourraient former la plus ancienne proto-écriture. Les plus anciennes traces connues de métallurgie du cuivre ont été découvertes dans cette culture. Les outils sont cependant encore essentiellement en pierre taillée ou polie ou en os. Plus récemment on y a découvert aussi les plus anciens objets en bronze du monde.

Albert Nikolla : un des plus grands poètes et écrivains albanais, auteur de nombreux ouvrages traduits dans plusieurs langues.

 

ENGLISH :

Vinča Culture

for Albert Nikolla


Prince, we once lived in this credulous country

purer than the eyes of solemn trees,

O clay figurines, fragrance of time, sky

and the sobbing of lutes at the twilight hour!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

 

Crédule (adj.) : qui a une confiance excessive et naïve.

Mis à jour ( Jeudi, 28 Mai 2020 13:30 )