Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

VIRGILE (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

VIRGILE

 

La vigne vierge, Virgile, la volupté des feuilles !...

Et cette beauté des mots à nulle autre égale,

Profonds comme les cantiques tangibles des cigales

Dansant sous les calices sonores des chèvrefeuilles !

 

            Athanase Vantchev de Thracy

Glose :

Virgile  (Publius Vergilius Maro (70 -19 av. J.-C.) : selon la tradition, le plus illustre des poètes latins est né le 15 octobre 70 av. J.-C. à Andes (aujourd’hui Pietole), un village proche de Mantoue. Il fit de solides études en littérature grecque et latine, en rhétorique et en philosophie, successivement dans les villes de Crémone, de Milan, de Rome et de Naples. Protégé par un homme d'État du nom de Caius Cilnius Maecenas – Mécène – (vers 69 – 8 av. J.-C.), le célèbre protecteur des arts et des lettres, ministre sous Auguste, Virgile, libre de tout problème financier, put se consacrer entièrement à l'écriture et à l'étude. Il passa la plus grande partie de sa vie à Naples, ou dans ses environs, ainsi qu'à Nole, et comptait au nombre de ses proches amis non seulement son protecteur mais aussi Octave, futur empereur Auguste, ainsi que de nombreux poètes renommés tels que Caius Cornelius Gallus (vers 69 – 26 av. J.-C.), Horace (65 – 8 av. J.-C.) et Lucius Varius Rufus (vers 74 – vers 14 av. J.-C.). En 19 av. J.-C., Virgile entreprit un voyage en Grèce et en Asie avec l'intention de retravailler son chef-d'œuvre, l'Énéide, déjà presque complètement achevé, et de consacrer à l'étude de la philosophie les dernières années de son existence. À Athènes, il rencontra Auguste et revint avec lui en Italie; il mourut peu après son arrivée à Brindes. Agonisant, il avait demandé à ce que l'Énéide, inachevée, donc imparfaite, soit détruite mais Auguste n'y consentit pas et chargea Varius Rufus et Plotius Tucca (on ignore les dates de naissance et de mort de ce poète) de préparer le poème en vue de sa publication.

 

ENGLISH (My translation) :

VIRGIL

 

The virgin vine, Virgil, the sensual delight of leaves!...

And this infinite beauty of the words to nobody else equals,

Deep as the solemn and tangible hymns of the cicadas

Dancing under the sound chalices of honeysuckles!

 

 

ENGLISH (Norton Hodges’ translation) :

Virgil

 

Look Virgil, untouched grapevines, voluptuous leaves!

And the peerless beauty of words,

soul-deep as the cicadas you can hear at this very moment

dancing to the orchestra of honeysuckles!

Translated into English by Norton Hodges 

Notes:

Virgil : The most famous poet of ancient Rome, Virgil (or Vergil), born 15 October 70 B.C. near Mantua (Italy), died 21 September 19 B.C., wrote the Aeneid, one of the greatest epic poems in human history. Raised on a farm in northern Italy, he made his way to Rome as an adult and gained fame for his collections of poems Eclogues (around 39 B.C.) and Georgics (29 B.C.). Virgil died before finishing the work, but it was published (tradition has it that he wanted it destroyed after his death) and became a revered text for centuries. In medieval Europe Virgil became an almost mystical personage, with magic powers attributed to him and his work (he is used as the guide to Hell in Dante’s Inferno). The Renaissance revived scholarly study of the Aeneid and Virgil is still considered the greatest of Roman poets.