Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

VIENS CE SOIR A MOI (français / bulgare)

PDF
Imprimer
Envoyer

VIENS CE SOIR A MOI

  (poème mystique) 

A Fethullah Gülen et Jean Kobs

 

« J’ai rempli mon destin,
Je ne peux pas mourir »

            Jean Kobs

 

Viens ce soir à moi,

Toi la sublime perfection du Parfait,

Toi, L’Amour, l’Amant et l’Aimé,

Le sanctuaire de toute essence pure,

L’impensable Substance de toute substance.

 

J’ai rempli mon destin,

Je ne peux pas mourir !

 

J’ai aimé dans chaque mot que j’ai prononcé

La transcendance de Ton Nom inviolable,

La clarté de Ton Unité mystère à jamais inaccessible.

 

Toi, Beauté de toute beauté inconcevable,

Sans nom et sans visage,

Mystère insondable,

Acte absolu,

Toi Etre des êtres,

Mon Maître transparent,

Mon Dieu que personne n’a su déterminer,

Abîme

Indicible.

 

Toi, révélation intradivine,

Avance vers mon cœur qui Te supplie,

Vers mon âme qui T’espère,

Viens ce soir à moi,

Rayon des éclairs qui guide

L’élégance de ma main

Et donne sa lumière tendre

A la lumière de mes yeux.

 

Je Te réclame, je tremble, je vis d’attente,

Je respire par l’irradiation de Ta Parole,

Viens, Souffle sublime de ma solitude,

Lampe céleste de mon intimité.

 

Toi, éclat et amour

Dans l’éclaircissement

Continuel de mon âme.

 

J’ai rempli mon destin,

Je ne peux pas mourir !

 

Non,

Je ne peux pas mourir !

 

            Athanase Vantchev de Thracy

A Paris, ce vendredi 23 novembre, Anno Domini MMVII

Glose :

Fethullah Gülen (1941-) : soufi, savant, poète.  Né en 1941 à Erzurum, à l’Est de la Turquie, Fethullah Gülen est un penseur libre, un savant, un écrivain prolifique et un remarquable poète. Il fut instruit dans les sciences religieuses par plusieurs maîtres spirituels de grande renommée. Gülen étudia également les principes des sciences physiques et sociales actuelles. Grâce à ses dons exceptionnels, il surpassa très vite ses pairs. En 1958, il obtint un diplôme d’Etat de prédicateur et fut rapidement promu à un poste à Izmir, la troisième plus grande ville de Turquie. C’est là que les idées de Gülen commencèrent à prendre forme et que le nombre de ses admirateurs se mit à grandir.

Dans ses brillants sermons et ses éloquents discours, il met l’accent sur les problèmes sociaux les plus importants de l’époque : son but premier est de pousser la jeune génération à harmoniser son épanouissement intellectuel avec une spiritualité pleine de sagesse et un activisme plein d’humanité et de bienveillance. Il se situe dans la lignée des plus grands soufis de l’islam : Daqiqi (mort en 900 ap. J.-C.), Al-Hallâj (858-922), Ibn Qutayba (828- vers 899), Avicenne (980-1037),Erâqî (1213-vers 1289), Ghazali (1058-1111), Abdullah Ansari (1006-1088), Sohrawardi (1155-1191), Sanâ’î (1080-1131), Fakhr al-Dîn al-Râzî (1149-1209), Shams Tabrizi (mort en mort en 1248),  Mevlana Rumi (1207-1273) et tant d’autres.    

Jean Kobs (1912-1981) : éminent poète et prêtre belge, né à Hayange, en Lorraine. Sur le conseil de son grand-oncle maternel, alors vicaire général à Namur, Jean Kobs est mis en pension en Belgique, au Petit Séminaire de Bastogne. De 1923 à 1930, il apprend les humanités gréco-latines, et fait de très nombreuses lectures : Hugo, Vigny, Heredia, Loti, Barrès, etc.

En 1929, ce grand-oncle maternel est sacré évêque à Namur; cet événement renforce la décision de l'adolescent de devenir prêtre. Un an plus tard, il entre en première année de philosophie au Petit Séminaire de Bastogne. En 1932, il est admis en théologie au Grand Séminaire de Namur.

Jean Kobs est ordonné prêtre en 1936, à Namur. En 1942, il est nommé curé au pays de sa mère, à Dinez-Houffalize, où il restera durant seize ans. En 1949, il publie son premier recueil de poésies Le parfum du silence, remarqué par le critique Y.-G. Le Dantec. Le prêtre-poète achève un travail commencé avant la guerre : la traduction des poèmes de Rilke. En 1953, il publie Les roses de la nuit, son second recueil de poèmes. L'ouvrage sera couronné par l'Académie française. Marie Noël lui envoie une lettre enthousiaste. En 1958, Jean Kobs est appelé à exercer son ministère à Dave, près de Namur. Il y restera jusqu'à sa retraite, en 1977. Publication à Paris, en 1973-1974, de son oeuvre monumentale : Le kobzar de l'exil, qui comprend mille cinquante-neuf sonnets selon le nombre d'or cher à Virgile. De 1973 à 1975, il reçoit de nombreuses distinctions et prix littéraires. L’homme de Dieu, le poète passe les dernières années de sa vie à Wépion-sur-Meuse, dans la villa « Bellalui », où il meurt le 29 août 1981.

 

BULGARE : 

Ела тази вечер при мен

     (мистическа поема)

На Фетулла Гюлен 

« Аз изпълних моята съдба,
Аз не мога да умра »

            Жан Кобс

 

Ела тази вечер при мен,

Ти, Съвършенство на всички съвършенства в света,

Ти, Приятелю нежен на мойта душа,

Троице изначална : Любов, Любим  и Любящ,

Светилище на всяко дихание,

Недостижима за мисълта Същност на всички същности

Били, сегашни и бъдещи.

 

« Аз изпълних моята съдба,

Аз не мога да умра »

 

Аз обичам във всяка произнесена от мене дума

Прозрачността на Твоето неприкосновено Име,

Светлината и таинството на Твоето непостижимо Единство.

 

О Ти, Красота на всяка красота жива,
Видима и невидима,
Без име и с име, без образ и с образ,
Скрито за всяко зрение таинство върховно.
Ти, Същество на  всички същества сътворени,
Учителю мой, от светлина изтакан,
Господи мой, неизказуема бездна,

Която никоя устта да изкаже не може.

Ти, Откровение необозримо,
Ела, пристъпи към мойто сърце, което въздиша по Теб,
Наклони се към душата ми пълна с надежда,
Ела тази вечер при мен,
О, Лъч на светкавица, движещ ръката ми,
Която Те славослови,
И наливащ светлината своя животворяща
Във езерната светлина на мойте зеници.

 

Аз, целият трепет, викам към Теб,

Всяка моя клетка е пълна с очакване,

Всяка моя сълза

Диша сиянието на Твоето Слово,

Ела, крепост на моята самота,

Лампа небесна на моята съкровеност.

 

Ти блясък на Любовта безгранича,

Неуморно освещаваща,

Безпрестанно пресъздаваща

Мойта душа !

 

 « Аз изпълних моята съдба,

Аз не мога да умра »

 

Не,

Аз не мога да умра ! 

            Атанас Ванчев дьо Траси

Париж, петък 23 номври 2007 г.

Бележки :

Фетулла Гюлен (1941 - ) : един от най- великите съвременни представители на суфизма, поет, проповедник и учен.

Жан Кобс (1912-1981) : белгийски католически свещеник, поет и мистик.