Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

TROIS TREMBLEMENTS DE L’ÂME (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

TROIS TREMBLEMENTS DE L’ÂME

 

Pour Théo et Akis noyés dans les brumes
de leur fastueuse seigneurie, la Céphisie
des lilas et des fontaines.
 

I. 

Suave Chevalier du Vent doux,
Que me veux-tu, Chevalier de l’Amour ?
Parle ! Dis aux roses, aux grillons et à mon âme
Ce que ton ombre désire. 

Tu me trouveras à travers
Le ruisseau de mon nom,
Dans les hautes fontaines de Céphisie,
Au-dedans de la larme
Qui illumine le soir agenouillé,
Sur la main de l’aurore,
Et dans le poème du ciel
Endormi au fond de ma voix de tilleuls ! 

II.

Subtile, aérienne, délicate clarté du décembre,
Fine pluie qui tombe en bouquets
Sur le mauve velours des rues silencieuses !

Eau de tendresse, bruine de chaleur,
Je converse avec ton cœur
Comme avec la radieuse Vérité !

Et c’est soudain l’éternité intense
Qui s’ouvre au regard profond
Qui veut la saisir !

III.

Elan, vigueur, espace,
Chuchotements, énergie,
Un corps sans matière, l’automne qui rehausse
Le chant perpétuel des pensées,
Des mots illuminés par les invisibles cicatrices

Des baisers, marques d’amour
Que rien n’efface.

Un nom d’Ami délicieux qui passe
Sur les cimes de l’âme la chargeant
De fruits mûrs et de syllabes vierges !

            Athanase Vantchev de Thracy

Glose :

Céphisie : il s’agit du quartier résidentiel d’Athènes, Kifissia, où habitent le grand poète
français Théo Crassas et son frère Anastase dont Akis est un diminutif affectif. Deux
lumières de la langue française au pays d’Homère.