Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

TOUT EST SI PROCHE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

TOUT EST SI PROCHE          

      (triptyque)

A Joy Weare

“The earth that made the rose,
She also is thy mother, and not I.”

 

I.

 

Il craint le soir ! Caresse la cire des ombres,

Se souvient des jours où les abeilles

Aimaient sa chaude voix !

Sourire

Etait si doux alors !

 

Ailé, s’éloigne le temps,

Son corps léger serait-il

De la même substance

Que les lueurs des lucioles !

 

II.

 

Il sait ! Une barque l’attend

Cachée parmi les joncs !

Un fleuve, poème profond, à traverser !

 

Nocher, attends un peu ! La lune,

Passeur,

N’est pas encore levée !

Cajole un peu les rames !

 

III.

 

Il sait ! Il n’est point

De rive permise,

Que celle qu’il veut quitter !

 

Trembler

Devant la légèreté

Des mots ! Pourquoi ?

Suffit de dire pour être !

 

Suffit d’ouvrir son âme

Aux lis des champs

Pour être parabole

Et vérité !

     Athanase Vantchev de Thracy

Je dédie ce poème à la poétesse australienne Joy Weare