Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

TOUT EST POUR TOUJOURS (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

TOUT EST POUR TOUJOURS

 « Deus sive Natura »

 (« Dieu ou, si vous préférez, la Nature »)

            Spinoza

Car tout est infini et plein d’éternité,
Les brins fragiles de l’herbe, les clairs pétales des roses,
Une loi impériale réside au cœur des choses
Que rien ne peut régir, ni force ni volonté !

Et Dieu est une substance aux attributs sans nombre,
Chacun exprime l’agir de l’éternelle essence,
Figure géométrique, Désir et Puissance,
Raison, Nature, Justice, Espace et Forme sans ombre !

Ainsi parlait le sage vêtu de vouloir,
Scrutant la face mystique des livres millénaires
Et devenue Ethique, son existence précaire

Touchait au but suprême et pur du savoir !
Dehors, dans le jardin, un joyeux pinson
Berçait la paix des feuilles de sa limpide chanson !

            Athanase Vantchev de Thracy

Saint-Germain-en-Laye, ce lundi 23 février, Anno Christi MMIX

Je poursuis, depuis des semaines, la lente et difficile lecture de Spinoza. Je suppose que cette difficulté tient à deux choses : au style obscure, je veux dire non assez élaboré du philosophe, et à la traduction. Mais il est impossible de dire clairement dans la langue d’arrivée un texte peu clair dans la langue du départ. Spinoza a fréquenté beaucoup de philosophes. Il fut particulièrement influencé par Hobbes et Descartes auxquels il a emprunté plusieurs termes philosophiques.