Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

SUBLIME PERFECTION (français / anglais / russe)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

SUBLIME PERFECTION

A l’ami Z., champion de karaté

 

Unis, pensées et corps, ciel et sol unis !
Au plus haut de l’été le cœur est corde et harpe
Que le silence recouvre de la sublime écharpe
De son poème suave et frais comme un fruit !

         Athanase Vantchev de Thracy

Z. a appris le karaté dans un dojo-kun.

Glose:

Dojo-kun (dojokun) : mot japonais. Le dojokun, créé en juin 2000 par les
professeurs Gérard Guerrero et Nathalie Trégoat Reynaud, est un lieu de
d'enseignement et de pratique de l’art martial connu sous le nom de  karaté
(karaté-do)
. Au dojokun, la décoration est sobre. Elle inspire calme et sérénité.
Après six années d'existence, le dojokun est fort d'une centaine de licenciés. Des
cours spécifiques ont été mis en place afin de s'adapter au niveau et à l'âge de
chacun. Cette méthode a fait ses preuves, puisque plus d'une quinzaine de ceintures
noires sont issues de ces cours. Les 5 règle du dojo-kun sont :

Hitotsu Jinkaku Kansei Ni Tsutomuru Koto.
Toujours faire preuve d'un bon caractère et d'une bonne attitude.

Hitotsu Makoto no Michi-mamoru Koto.
Toujours faire preuve d'humilité et d'honnêteté.

Hitotsu Doryoki No Seishin-Yashinau Koto.
Toujours faire preuve d'intensité et de persévérance.

Hitotsu Reigi-Omonzuru Koto.
Toujours faire preuve de respect et de loyauté.

Hitotsu Kekki No Yu-Imashimuru Koto.
Toujours éviter les situations violentes et les confrontations.

Karaté ou karaté-do : mot japonais : kara, « vide » et te, « main ». Cet art martial
recourt principalement aux coups de poing et de pied ainsi qu'à leurs parades, mais
aussi à des techniques de saisie et de projection. L'entraînement consiste en une
répétition d'enchaînements techniques codifiés (kata).

Le karaté provient d'un art de combat chinois, élaboré et développé par les habitants
d'Okinawa, une île située à l'extrême sud du Japon. Cette île, autrefois Royaume de
Ryukyu
, versait un tribut à la Chine depuis le XIVe siècle. Un village chinois fut fondé
près de Naha, le port principal de l'île. Du XVIIe au XIXe siècle, l'île vécut sous la
double domination de la Chine et du Japon, représentée par la seigneurie de
Satsuma (sud de Kyushu), qui interdisait la possession d'armes.

Les arts martiaux chinois sont d'abord transmis à quelques nobles du royaume qui en
font une tradition familiale. Peu à peu, ces arts ont été diffusés dans les autres
couches sociales. Les habitants d'Okinawa apprenaient certaines autres techniques
de combat lors de leurs voyages commerciaux en Chine. C'est ainsi qu'ils élaborèrent
un art du combat adapté à leur mode de vie. Plusieurs années après le rattachement
d'Okinawa au Japon, en 1879, quelques maîtres de l'art martial d'Okinawa, alors
appelé tode (main chinoise) ou simplement te (main), s'efforcèrent de diffuser la
karaté dans l'ensemble du Japon.

 

MY TRANSLATION INTO ENGLISH:

SUBLIMATE PERFECTION

United, thoughts and body, sky and earth, united! ...
In the highest of the summer, the heart is rope and harp
That the pleasant silence recovers with the sublime scarf
Of its poem, sweet and fresh as a golden fruit! 

      Athanase Vantchev de Thracy

ENGLISH : 

Sublime Perfection

for my friend Z, karate champion

One, mind and body, heaven and earth one!
At summer's apex the heart resonates like the string
of a harp softened by silence with the silk sash
of its poem sweet and fresh as fruit!

translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges
07.05.06.

 

RUSSE : 

ВЕРХОВНОЕ СОВЕРШЕНСТВО

 

В союз вступили небо и земля

И мысли, и конечно ж плоть.

В апофеозе лета сердце – суть струна и арфа,

И тишь его великолепным шарфом,

Который не увидит бренный взгляд,

Прикроет, виршами, свежайшими как плод,

В которых скрыт сладчайший в мире яд.

 

Traduit en russe par Vladimir Naoumov

Translated into Russian by Vladimir Naoumov