Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

SI DOUCE M’EST LA DOULEUR (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

SI DOUCE M’EST LA DOULEUR

A Vladimir Tchekhoff

« Et in Arcadia ego »

(Et moi aussi, j’ai vécu en Arcadie)

 

Cette matière intense, ces floraisons du cœur,

Les formes évanescentes et les couleurs en fête,

La main qui rend sonore la saisissante palette

De la tendresse errante, de la brûlante douleur ! 

            Athanase Vantchev de Thracy

Port Royal, le 10 janvier 2007 

J’ai écrit ce poème à l’exposition de peinture de Vladimir Tchekhoff, frère aîné de mon ami Charles-Evrard Tchekhoff. Ses tableaux féeriques avaient visiblement enchanté les nombreux visiteurs. Il y avait dans l’air comme une brise venue de la verdoyante Arcadie qui caressait tendrement les âmes.

Glose :

Et in Arcadia ego : expression latine qui signifie littéralement « mois aussi j’ai connu (j’ai vécu) en Arcadie ». Epigraphe des Bergers d’Arcadie du peintre français classique Nicolas Poussin (Andelys 1594 – Rome 1665). Arcadie : région de la Grèce (le Péloponnèse) qui, dans la poésie bucolique latine et hellénique, était représentée comme le pays du bonheur, le pays idéal. La poésie antique, comme Virgile dans les Bucoliques ou Ovide dans les Fastes, décrivait l'Arcadie comme un lieu primitif et idyllique peuplé de bergers, vivant en harmonie avec la nature. Par la suite, l'Arcadie est restée ce symbole d'un âge d'or, un monde riant où les pastorales constituent le principal divertissement musical.

Mis à jour ( Vendredi, 23 Juillet 2010 18:21 )