Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

RONDEAU DE CHAMARANDES (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

RONDEAU DE CHAMARANDES

A Geneviève Bourlon de Rouvre

 

Novembre vente, novembre pleut,
Odeur de feuille, couleur miel,
Des branches tendues vers le ciel,
Novembre vente, novembre pleut.

 

Le Temps récite son vieux Missel,
Pur, dans nos mains, ce jour heureux,
Le feu des veines, l’éclair des yeux,
Le Temps récite son vieux Missel.

 

Pur, dans nos mains, ce jour heureux,
Des branches tendues vers le ciel,
Des mots splendides, cors et vielles,
Pur, dans nos mains ce jour heureux.

 

L’hymne de l’eau, chant solennel,
Le feu des veines, l’éclair des yeux,
Et ce refrain délicieux,

L’hymne de l’eau, chant solennel,

Le feu des veines, l’éclair des yeux,
Et ce rondeau, tel une blessure,
Les mots profonds comme des ciselures,
Le feu des veines, l’éclair des yeux !

Envoi

Veuillez, marquise, quand tout se tait,
Relire ces strophes, serrer leurs flammes,
Dans vos doigts, sans rire ni blâme,
Veuillez, marquise, quand tout se tait,
Faire tendre vœu d’aimer mon âme !

         Athanase Vantchev de Thracy

A Paris, ce samedi 9  décembre, Anno Domini MMVI