Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

PRECOGNITION (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

PRECOGNITION

 (ή μαντεία)

A Micheál Coimín

 

Regarde, dehors c’est le printemps

Et notre fenêtre est remplie de lumière !

 

A présent nous nous regardons dans les yeux

Pendant que nous échangeons

Les choses les plus simples de la vie!

 

J’ai été blessé,

Mais tu souffrais plus que moi !

 

Je te remercie, ô mon arbre,

De me donner ton âme, ton corps, ta vie !

Sur ta chair taciturne j’ai écrit

Le livre de mes grandes nostalgies !

 

Tes feuilles m’envoient l’odeur de l’aurore,

Une veine frémit sous ton écorce

Et tes branches, en dormant, sourient !

 

Ah, comme certains gestes de sollicitude

Sont des sources d’eau fraîche,

Des petites passerelles d’aube

Qui nous ramènent

A l’éternité de nos actes humains !

 

Je sais à présent,

L’intime vérité de nos mains,

Ouvertes comme des anémones,

S’applique ardemment à tisser,

Dans la douce clarté du matin,

Le lumineux voile de notre

Humble bonheur !

 

            Athanase Vantchev d Thracy

Paris, le 6 février 2009

Glose :

Précognition (n.f.) : la précognition est la connaissance d’un événement futur qui ne pourrait être ni prédit ni inféré par des moyens normaux. Cognition (n.f.) : ce terme employé dans la philosophie est anglais. Il est quelquefois employé en français, soit pour désigner l’acte de connaître, soit pour désigner la connaissance en générale.

Le terme précognition est synonyme de prophétie, de pressentiment et de prémonition.

La précognition s'avère la plupart du temps spontanée. Elle s'accompagne d'une intensité émotionnelle intense, y compris chez des sujets ne s'étant jamais révélés particulièrement prédisposés à la voyance.

Micheál Coimín (1688-1760) : éminent poète irlandais qui écrivit le célèbre « Laoi Oisín ar Thír na n-Óg » (« Lai d’Ossian dans la Terre de Jeunesse »). Il fut le dernier chantre des Ossianiques. Ossianique (adj.) : se dit de ce qui se rapproche des poésies attribuées à Ossian, héros et barde écossais. Style ossianique. Ossian, barde des Celtes d'Écosse, fils de Fingal, et vivant dans le IIIe siècle de l'ère chrétienne. On sait maintenant que les poésies publiées sous ce nom par Macpherson sont un pastiche dû à cet auteur, qui, s'inspirant de vieilles poésies et légendes écossaises, composa une oeuvre où un ciel nébuleux, les brouillards et les nuages encadrent les hauts faits des héros. Cette oeuvre produisit une très grande sensation.