Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

POESIE - CHRISTOS ANESTI ! ALETHOS ANESTI ! (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

CHRISTOS ANESTI ! ALETHOS ANESTI !    

   (Χριστός ανέστη ! Αληθος ανέστη !)

 

« Q’attendais-je, que tenais-je de toi ?

            Tákis Sinòpoulos

 

Mais je veux t’aimer avant tout

Simplement, nûment, uniment !

 

T’ouvrir, comme on ouvre des paupières

Fermées sur un très vieux songe,

Cette maison aux solives belles et solides,

Habituée à l’antique bourdonnement des mots,

Au va-et-vient des âmes à l’orée des siècles,

Au solennel langage des phylactères d’or !

 

Ces formes précises qui appellent à la vie

Les hésitations de la substance,

Les élans de la matière pure,

Cette lumière qui révèle le toucher élégant

D’une main qui sait, qui veut et qui peut !

 

Que sont-elles, toutes ces choses,

Sans la suavité d’un cœur aimable

Qui, les saisissant dans leur pureté,

Les élèvent à la noblesse des origines ?

 

Là dorment mes ancêtres connus,

Aimés, anonymes, inconnus !

Leur sommeil est plein de souffle,

De vérité intangible pour ma bouche,

De beauté qui jamais ne vieillit ni ne se fane.

 

J’écoute, telle un roucoulement de tourterelle,

Les battements de ton sang !

Partout en toi bat, vibre, se déploie

Un sens continuellement nouveau!

 

En guise de rubis, je te tends cette pivoine vivante,

L’air prairial du jardin, les grains de la brise

Qui lissent le vol des hirondelles

Et font trembler d’étonnement les pierres.

 

Moi, je veux t’aimer avant tout

Simplement, nûment, uniment,

Comme ces mots qui résonnent aujourd’hui

Sur toutes les lèvres marquées

Au sceau de la grâce :

 

Christos anèsti !

Alethos anèsti !

 

Hristos voskrese !

Voistina Voskrese !

 

Christ est ressuscité !

Il est vraiment ressuscité !

 

Christ is Risen!

He is truly Risen!

 

Christus ist wiederbelebt!

Er ist wirklich wiederbelebt!

 

¡ Cristo es resucitado!

¡ Es verdaderamente resucitado!

 

            Athanase Vantchev de Thracy

 

Lundi de Pâques, le 24 avril 2006

Le site refuse d'intégrer la glose