Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

EMOTION (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

EMOTION

A Dominique de Villepin

« Serve bone et fidelis, intra in gaudium Domini tui »

("Bon et fidèle serviteur, viens partager la joie de ton Seigneur")

 

Emotion, fais-nous revenir à la vérité

De toute notre vie,

De tout ce que nous sommes !

Fais-nous regagner la transparente innocence,

La poésie qui soutient l’univers,

L’amour qui ne permet jamais aux choses

De tomber en ruine !

 

Fais-nous retourner à la source originaire,

Limpide émotion,

A l’imagination entombée

Au centre de l’Etre !

 

Fais renaître à la lumière de la libre tendresse

Les suaves secrets ensevelis,

Les mots de lumière abandonnés,

Les murmures des nuits lointaines,

Les baisers des printemps évanouis

Dans la verte étreinte des bonnes herbes !

 

Donne-leur vie, ô divine émotion,

Recompose l’intime unité

Du monde si incompréhensiblement morcelé !

 

Fais que les fleuves puissants

Qui guident nos songes oniriques vers

Les amples profondeurs de la terre,

Traversent les pages tremblantes de nos corps !

 

Que les silences remplis de traces rayonnantes

Où l’on devine la chaude présence des dieux immortels,

Cèdent à l’appel de cela même en nous

Qui peut devenir chant essentiel, clarté et azur,

Dès que la suprême poésie des choses simples

Le touche de sa grâce !

 

Rends à la  parole son sublime sacerdoce,

Restitue le premier sacrement à la bouche qui la prononce,

 

2.

 

Rétablis au cœur attentif sa générosité bouleversante,

Redonne la pure confiance à la pensée

Qui attend, enfermée dans sa tristesse,

L’émeraude rosée – viatique du matin !

 

Fais que nous regardions le monde de là

Où est notre bonté inaltérable -

Au niveau, ô émotion, de la vie ordinaire,

Ni d’en haut ni d’en bas !

 

Alors, ô magique émotion,

Nous pourrions enfin accorder

La haute beauté de nos âmes

Aux doux parfums des glycines

Qui flottent, exaltées, au-dehors

Sous le souffle flamboyant

Des vastes, des immortelles étoiles !

 

Alors, ô céleste émotion,

Nous  appartiendrons

A la claire amplitude des nuits

Qui mènent

Invisiblement,

sûrement

et sereinement

L’immense univers

Vers l’accomplissement parfait

De l’Aurore !

            Athanase Vantchev de Thracy

A Paris, ce jeudi 1 avril, Anno Domini MMIV – 11h05