Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

ONUS PROBANDI (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

ONUS PROBANDI

A Kevin

« Soleil à travers les branches.

Une odeur de fruits tombés.

L’heure en suspens. Le silence. »

            Jean Grosjean

 

Tu restes, taciturne et songeur,

Intime et lointain

Dans l’air bleu pensif

De la nuit qui tombe !

 

Es-tu triste, es-tu joyeux ?

Tes paupières baissées,

Luisantes, immobiles,

Semblent veiller un trésor.

 

Ah, j’aimerais tant entendre

Battre ton cœur

Dans un mot dit à haute voix !

 

J’aimerais tant

Que tu deviennes enfin,

Touché par le murmure du soir,

Un merveilleux poème apollinien !

 

            Athanase Vantchev de Thracy

A Paris, ce samedi 19 mai Anno Gratiae MMMVII 

Glose :

Jean Grosjean (1912-2006) : poète et écrivain français. Ancien prêtre. Il fut profondément marqué par sa formation théologique et par ses voyages en Egypte et en Terre sainte. Sa poésie, lyrique et inspirée (Terre du temps, 1946 ; Hypostases, 1959 ; La Gloire, 1969 ; Runes, 1989) doit être lue en regard de ses récits principalement consacrés à des figures messianiques Le Messie, 1974 ; Elie, 1982 ; Pilate , 1983 ; La Reine de Saba, 1987. Il a traduit Eschyle, Sophocle, L’Evangile selon Jean, Le Coran, la Genèse.

Onus probandi : expression latine d’origine juridique qui signifie « la charge de la preuve ». Lorsque, de deux plaideurs, l’un allègue un fait et l’autre le nie, lequel doit être tenu de prouver son dire pour obtenir gain de cause ? On admet généralement qu’à défaut de présomption légale contraire, ce doit être le premier, conformément à la règle : « Probation incumbit ei qui dicit, non ei qui negat » (la preuve incombe à celui qui affirme, non à celui qui nie – Digeste, XXII, III, 2).

Digeste : le Code de Justinien, aussi connu sous son nom latin de Corpus juris civilis est la plus grande compilation de droit romain antique. Ce code est issu de l'ambition de Justinien Ier, empereur de l'Empire romain d'Orient. Celui-ci souhaitait disposer d'un code de droit utile à son empire et fidèle à la tradition romaine. Le code de Justinien est composé de quatre éléments :

  1. 1.      le  Codex Iustiniani
  2. 2.      le Digeste
  3. 3.      les Institutes
  4. 4.      les Nouvelles

Le Digeste est encore aujourd'hui la principale source de notre connaissance du droit romain.

Justinien Ier (482 – 565 ap. J.-C) : empereur de l’Empire romain et byzantin de 527 à 565 de la dynastie de Justin. Cette dynastie compte six empereurs :

Justin Ier (450-527) : empereur de l’Empire romain et byzantin de 518 à 527

Justin II (décédé en 578) : empereur de l’Empire romain et byzantin de 565 à 578

Tibère II (décédé en 582) : empereur de l'Empire romain et byzantin de 578 à 582

Maurice (décédé en 602) : empereur de l’Empire romain et byzantin de 582 à 602

Phokas : empereur de l’Empire romain et byzantin de 602 à 610

 

 

 

ONUS PROBANDI

 

To Kevin

 

"The sun through branches.

A smell of fallen fruits.

Hour in suspense. Silence. "

 

 Jean Grosjean

 

You remain, taciturn and dreamer,

Closed and distant

In the pensive blue air

Of the slowly falling night.

 

Are you sad, are you joyful?

Your lowered, gleaming,

immovable eyelids

Seem to watch over a treasure.

 

Ah, I would like so much to hear

The beating of your heart

Growing in an aloud word!

 

I would like so much

You to become,

Touched by the evening rustle,

A marvellous

Apollonian Poem!

 

 

Notes:

 

Onus probandi: Latin sentence which the meaning is The burden of proof. In the strict sense, a term used to indicate that if no evidence is set forth by the party who has the burden of proof to establish the existence of facts in support of an issue, then the issue must be found against that party.

 

Here I employ this sentence in the sense that I speak and you here my words. I say you are so dear to my heart. And I have to proof it. The proof is my poem which hopes you to be transformed in a sunny poem dedicated to the god of Arts, Apollo.

 

Jean Grosjean (1912-2006): one of most fine French poets. He was catholic priest, who left the Church and became a famous poet and writer. He used to live in a small village 130 km out of Paris. This poet I love so much died last year.