Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

MAXENCE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

MAXENCE

(berceuse pour tous les petits enfants

qui ont rejoint les étoiles)  

 

« Maxence, mon ange,
Tu es né le 11.01.2005

et tu as rejoins les anges le 03.12.2005.
Mon petit amour… »

(lu sur une page de l’Internet)

 

Petits anges de la nuit,

Petits anges vêtus de lin,

Venez danser, anges câlins,

Avec nos amours chéris !

 

Petits pétales de coton,

Suaves nuages de duvet,

Papillons et chardonnerets,

Coccinelles, abeilles, bourdons !

 

Tournez, riez, virevoltez,

Anges et enfants joyeux

Dans le cœur doux soyeux

Des parents à l’âme de geai.

 

Et que Dieu dans son amour,

Clair comme les calice des fleurs,

Vous habille de la chaleur

De ses baisers de velours !

 

Tournez, riez, anges, enfants,

Le temps doux vous a donné

Pour maison l’éternité

Pour jouets les yeux brillants

 

Des étoiles amoureuses !

Ah, prenez-les dans vos mains,

Dans vos frêles doigts sereins,

Tendres âmes délicieuses !  

             

Petits pétales de coton,

Tendres nuages de duvet,

Papillons et chardonnerets,

Coccinelles, abeilles, bourdons !

 

Dormez à présent, mes chers !

Dans le nid de chaque calice

Des giroflées, des iris,

Dort le cœur de l’univers !

 

            Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 13 mai 2008

Je dédie ce poème à tous les enfants disparus tôt : Adam, Amandine, Cassiane, Céline, Charlotte, Elida, Hugo, Iris, Jade et Timothée, Julie, Juline, Justin, Léo, Lina, Lucile, Marc et Rémi, Maxence, Maxence D., Omar, Rachel, Rémi, Reno, Tom, Valentin. La famille de Maxence avait créé un site sur lequel elle avait accueilli les prénoms de ces anges.

Glose :

Geai (n.m.) : du latin gaius. Oiseau (passériformes) au plumage bigarré. Le nom de geai désigne plusieurs espèces d'oiseaux, notamment : coucou geai, geai des chênes, geai de Steller, geai bleu ou rollier, geai vert, geai buissonnier. On dit que le geai jase ou cajole, quand il pousse son cri.

Bourdon (n.m.) : onomatopée. Insecte de l’ordre des hyménoptères, au corps lourd et velu, apparenté à l’abeille. Faux bourdon : mâle de l’abeille. Avoir le bourdon : être mélancolique, avoir le cafard.