Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

L’IDÉE AÉRIENNE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

L’IDÉE AÉRIENNE

A Kevin

 

J’aime, j’aime le vieux Platon et sa doctrine divine :

L’Idée aérienne, le Nombre, la Beauté !

Et ton visage d’eau vive qui brille dans ma Pensée

Comme une figure gnostique de la Chapelle Sixtine !

 

            Athanase Vantchev de Thracy

Glose :

Gnostique (adj.) : du grec gnôstikos - γνωστκος, « qui sait ». Qui concerne l’action de connaître, la faculté de connaître, l’art de connaître, apte à connaître.

Gnosticisme (n.m.) : Mouvement ésotérique religieux qui remonte au IIe siècle ap. J.-C. La plupart des sectes gnostique professaient le christianisme. Cependant leur croyance était très éloignée de celle des premiers chrétiens. Le terme gnostique provient du grec et signifie littéralement « connaissance révélée ». La croyance secrète du Royaume Divin étaiet réservée aux adeptes, ce qui leur permettait de s’échapper de l’univers matériel en proie aux forces du mal. Nous connaissons ce mouvement uniquement par les écrits anti-gnostiques : le texte de saint Irénée de Lyon Contre les hérésies (IIe siècle). L’origine pourrait venir de sectes juives situées en Palestine au Ier siècle ap. J.-C. qui auraient subi l’influence dualiste du Zoroastrisme. Parmi les célèbres gnostiques chrétiens figure Ptolémée dont l’influence sur l’Eglise chrétienne fut très importante. Le gnosticisme disparut vers la fin du IIe siècle sous la persécution des chrétiens orthodoxes.

Cependant, si le gnosticisme a bel et bien disparu en tant que mouvement, ses idées continuèrent à vivre à travers les siècles avec le manichéisme, les Bogomiles (les « aimés de Dieu » bulgares), les Paulicien et les Cathares (les Bogomiles venus s’installer en France) et, de nos jours, avec le nihilisme et l’existentialisme. Il existe également en Irak et en Iran une secte gnostique, les Mandéens.

Chapelle Sixtine : les commanditaire de cette splendide chapelle qui se trouve au Vatican sont les papes Jules II et Sixte IV (d’où Sixtine). Sixte IV fut suprême Pontife de 1471 à 1484. Il offrira la pourpre cardinalice à ses trois fils. Voici les noms de quelques-uns des grands artistes qui participèrent à la décoration de la Chapelle Sixtine : Luca d’Egidio di Ventura (Luca Signorelli), Bernardino di Betto (Il Pinturicchio), Pietro di Cristoforo Vannucci (Le Pérugin), Alessandro di Mariano dei Filipepi (Sandro Botticelli), Cosimo Rosselli, Raphaël, Michelangelo di Lodovico Buanaroti Simoni (Michel-Ange), etc.