Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

LES FAUX FAISEURS DE GLOIRE (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

LES FAUX FAISEURS DE GLOIRE

« O curas hominem ! O quantum est in rebus inane ! »

 (Ô mortel ! Ô néant des choses ici-bas ! »)

            Perse

Bas les pattes de moi, vous semble-morts, méduses,
Obscurs pygmées grouillant dans mille et mille collèges,
Lugubres mafieux, couvrant de privilèges
Des grands poètes sans œuvres, piteux ennemis des Muses !

Des prix, des prix, des prix, donnez leur tous les prix
Vous n’en ferez point des Keats, Ovide, Homère,
Vous, éphémères fétus aimant les éphémères,
Qui nient la lumière et tuent la poésie !

            Athanase Vantchev de Thracy

 Paris, ce dimanche 9 novembre 2008

Seigneur, quand je pense que Madame Edmonde Charles-Roux décide qui aura le prix de poésie Goncourt, je tombe dans une colère terrible ! Elle qui est si loin de la poésie que vous et moi, lecteurs, de Sirius.

Glose :

Aulus Persius Flaccus (34-62 ap. J.-C .) : poète latin né à Volterra en Etrurie. Perse grandit dans une famille appartenant à l’ordre équestre et apparentée à de hauts représentants de l'ordre sénatorial. Il fit ses études dans sa ville natale jusqu'à l'âge de 12 ans. Il gagna ensuite Rome pour y étudier la grammaire et la rhétorique. Il fut alors l'élève du grammairien Remius Palaemon et de Virginius Flaccus. Il cotoya le philosophe stoïcien Cornutus, Lucain ou encore Sénèque le Jeune. C'est Cornutus qui lui inspira l'amour de la vertu et exerça sur lui la plus grande influence, presque égale à celle d'un père qu'il perdit très jeune. Perse mourut en 62, à l'âge de 28 ans, d'une maladie d'estomac. Sa carrière littéraire se limite à quelques œuvres. Nous savons qu’il a composé une comédie (dont nous ne connaissons pas même le sujet), des vers sur Arria ainsi que dix satires imprégnées du stoïcisme. Lucius Annaeus Cornutus : philosophe stoïcien, natif de Leptis Magna en Afrique (auj. en Libye), exilé par Néron, à cause de la liberté avec laquelle il avait jugé ses vers. On a de lui un petit Traité de la Nature des Dieux, en grec, publié sous le nom de Phurnutus. Arria Marcella est une dame de la Rome antique, épouse de Caecina Paetus et célèbre par son courage. L'épisode célèbre de sa vie se déroule lorsque l'empereur Claude commanda à Paetus de se suicider, celui ci ne put se résoudre à le faire jusqu'à ce que Arria ne lui prenne le couteau des mains et se poignarde elle-même. Elle lui redonna alors le couteau en lui disant que ça ne faisait pas mal (« Non dolet, Paete! »).

Son histoire est surtout connue grâce à la correspondance de Pline le Jeune, dans laquelle elle est mentionnée après que celui-ci a rencontré sa petite fille, Fannia.

Sirius est l’étoile principale de la constellation du Grand Chien. Vue de la Terre, Sirius est l'étoile la plus brillante du ciel après le Soleil. Sa magnitude apparente est de -1,46. Elle se trouve à 8,6 années-lumière du Soleil, ce qui en fait une des étoiles les plus proches.

 

ENGLISH (Norton Hodges)

 

The False Creators of Poetic Fame

'O curas hominem! O quantum est in rebus inane!'

(O mortal man! O the vanity of things here below!)

            Persius

Get away from me, you zombies, you human jellyfish,
you insignificant pygmies swarming like insects over thousands of judging panels!
Lugubrious as mafiosi, you heap privileges
on so-called 'great' poets who've written nothing of any worth, cretinous enemies of the Muses!

Prizes, prizes, prizes, even if you give them all the prizes,
you won't find another Keats, an Ovid or a Homer;
your influence and their fame will be as fleeting as wisps of straw in the breeze,
you who refuse to let in the true light while you murder poetry!

translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges
11.10.08.