Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

EXALTATION (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

EXALTATION 

A Dalibor

« Je chéris ces cœurs odorants qui ne s’ouvrent pas à la légère »

            Yuan Hao-wen

Amoureux ! Etre amoureux, mon Ami,

Ayant pour seule loi la rose lumière de l’aurore,

Pour lit - le ciel infini, mon Ami,

Le bleu ciel qui accompagne les fleuves flamboyants

Dans leur fiévreuse fuite vers la mer.

 

Danser, chanter, mon Ami, avec les grêles rossignols

Cachés parmi les rameaux soyeux des pommiers,

Marcher au gré de la brise, embrasser les lys des prairies

Et respirer, respirer en tremblant de joie,

L’air qui a séché les larmes

De ton visage transparents, mon Ami !

 

Amoureux ! O être amoureux, mon Ami !

            Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 15 décembre 2007

Glose :

Yuan Hao-wen ou Yuan Y-tche (1190-1257) : poète chinois, originaire de Chan-si. Il fut reçu docteur et entra à l’Académie Han-lin sous la dynastie des Kin (1115-1234). Après 1234, il refusa de servir la dynastie mongole Yuan qui succéda aux Kin.

Mis à jour ( Mardi, 02 Février 2010 23:22 )