Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

LE DIEU PLONGEUR (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

LE DIEU PLONGEUR

A Kevin

« Ici devront se taire
Ceux qui se croient libres de mourir
Et ceux qui vivent mais morts. »

            Enrique Badosa

Cobà fut le berceau de notre belle enfance,
Adolescents, nos cœurs connurent le doux fruit
Des premiers baisers dans la divine nuit
Qui habillait  Tulum de toute sa transcendance !

Prince, immortelles, nos âmes habitent encore les plaies
Des temples ou les dieux vécurent jadis en paix !

            Athanase Vantchev de Thracy

A Paris, le 23 février 2008

Glose :

Tulum ou Tuluum / Cobá / le Dieu Plongeur : site archéologique d’une ancienne cité maya. Il est situé dans la péninsule du Yucatan, au sud-est du Mexique (Etat du Quintana Roo), dans une région appelée la Riviera Maya, le long de la mer des Caraïbes. Comme l’indiquent plusieurs inscriptions, l’antique cité qui occupait cet endroit fut fondée en 564 ap. J.-C. La grande cité maya, Cobá, qui a connu son apogée vers 650 ap. J.-C., utilisait Tulum comme un important port de pêche et de commerce. Cependant la majeure partie des vestiges date de la période postclassique tardive, c'est-à-dire après 1200. Certaines fresques découvertes à l'intérieur des bâtiments laissent suggérer une influence mixtèque.  Tulum était un site majeur dédié au culte du Dieu Plongeur.  

La cité était encore habitée par les populations mayas lors de l'arrivée des conquistadors espagnols. Elle fut abandonnée au cours du XVIe siècle. Jusqu'au début du XXe siècle, certains villageois des environs avaient l'habitude d'apporter des offrandes à Tulum.  Les visites incessantes des touristes provoquèrent la fin de cette pratique.

La civilisation maya : civilisation précolombienne dont l'influence géographique s'est étendue au sud-est du Mexique (péninsule du Yucatan), à l'ouest du Honduras et du Salvador, au nord du Bélize au Guatemala. Apparue au troisième millénaire avant J.-C., elle a connu son apogée du IIIe au Xe siècle après J.-C. avant de connaître une décadence progressive et de disparaître au moment de la conquête espagnole au XVIe siècle. Ses principales œuvres sont de nature architecturale, avec l'édification d'imposants temples et de pyramides de nature astronomique, comme en témoignent les multiples cycles du calendrier maya et de nature mathématique, avec une numération de position en base 20  comprenant le zéro.  

La connaissance et la compréhension de la civilisation maya sont très incomplètes et de grandes zones d'ombre subsistent malgré les efforts entrepris depuis le XIXe siècle. En effet, les conquistadors espagnols, puis les missionnaires, ont cherché à détruire toutes les traces de ce passé (comme lors de l'autodafé de Maní, ou les codex mayas furent brûlés).

Le Mexique cherche aujourd'hui à réhabiliter son héritage précolombien et un musée de la civilisation maya a été créé à Chetumal.  

On a comparé quelques fois les Mayas aux Grecs de l'époque classique. En Amérique précolombienne, ils furent un peuple de bâtisseurs, de savants et d'artistes qui, en quinze siècles, élabora dans la jungle tropicale l'une des civilisations les plus raffinées du continent. Ils formaient à leur âge d'or un immense bloc ethnique, du Honduras au Mexique.  

La religion maya reste en grande partie obscure. On sait néanmoins que les Mayas croyaient que le cosmos était séparé en trois entités différentes : le monde inférieur (Xibalba), la terre et le ciel. L’élite était obsédée par le sang - le sien et celui des prisonniers - et le rite de la saignée constituait un important aspect de tout grand événement du calendrier maya. La saignée servait aussi à se concilier les dieux.

Liste des divinités mayas:

  1. 1.      Ah Puch - dieu de la mort
  2. 2.      Chac - dieu de la pluie et du tonnerre
  3. 3.      Camazotz - dieu chauve-souris, essaie de tuer Hunahpu et Ixbalanque dans le Popol Vuh
  4. 4.      Kinich Ahau - dieu du soleil
  5. 5.      Ghanan - dieu de l'agriculture et de la fertilité
  6. 6.      Kukulkan - le serpent à plumes
  7. 7.      Gucumatz - dieu serpent créateur
  8. 8.      Monstres Witz - les montagnes, que les mayas considéraient comme des dieux
  9. 9.      Hunahpu - un des jumeaux héros des mayas

10.  Huracan - dieu du feu et de la tempête, l'un des dieux créateurs

11.  Ixbalanque - un des jumeaux héros des mayas

12.  Ixtab - déesse du suicide

13.  Zipacna - démon du monde inférieur

14.  Hunab Ku - dieu créateur

15.  Itzamna - dieu du ciel, de la nuit et du jour

16.  Tepeu - dieu du ciel, un des dieux créateurs, il a participé aux trois tentatives visant à créer l'humanité

17.  Voltan - humain déifié, dieu de la terre et des tambours marié à Ix Chel

18.  Ix Chel - déesse des inondations, de la terre, de la lune et des orages

19.  Pauahtun - dieux cardinaux

20.  Buluc Chabtan - dieu de la mort violente

21.  Bacabs - dieux cardinaux

22.  Cabracan - géant des enfers

23.  Chicchan- dieu de la pluie

24.  Ah Mun - dieu de l'agriculture

25.  Xamen Ek - le dieu guide

26.  Kisin - dieu des tremblements de terre

27.  Uayeb - dieu de la pêche et des cinq jours malchanceux

28.  Vucub Caquix - démon des enfers

29.  Ek Chuah - dieu des marchands et de la prospérité

Enrique Badosa (1927-) : né à Barcelone, ville où il obtient sa licence ès Lettres. Par la suite, il partage son temps entre les tâches éditoriales, la poésie, et le journalisme.