Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

LE DIEU D’HERMOPOLIS (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

LE DIEU D’HERMOPOLIS

« J’entends tes paroles. J’ai vu ton monument. Je suis ton père qui créa la beauté »

            Paroles d’Amon adressées à Aménophis III, roi d’Egypte

 

 

Nous aimions, mon Prince, le dieu sublime des arts,

Le Père de l’écriture, le Guide à tête d’ibis,

Nous, peuple de silence, les scribes d’Hermopolis,

Les maîtres du calame et l’âme du savoir !

 

            Athanase Vantchev de Thracy

Glose :

Hermopolis (la ville d’Hermès), nom grec de la ville égyptienne Khemenou (aujourd’hui Achmounein), résidence du dieu Thot, nom grec de Djehouti : Hermopolis est une cité de Moyenne Egypte réputée pour la sagesse et le savoir de son clergé. Elle était patronnée par le dieu Thot (Djehouti en égyptien) qui y fut vénéré comme démiurge.

Thot était représenté comme un homme à tête d’ibis ou comme un babouin. Dieu lunaire, il fut le dieu comptable, la lune étant l’instrument de comput (mesure) du temps par excellence pour les Egyptiens. En conséquence, il fut considéré comme le dieu du savoir, l’inventeur de l’écriture, des langages, le Scribe des scribes (il jouait le rôle de greffier lors de la psychostasie, c’est-à-dire la pesée des âmes) et le conseiller des dieux. Sa maîtrise du langage (il était la langue du dieu Ptah (le Créateur,  le Verbe par lequel  ce dieu avait donné l’existence à l’Univers) faisait de lui un redoutable magicien connaissant les formules capable de guérir les maladies. Il fut assimilé par les Grecs à Hermès (Trismégiste, c’est-à-dire trois fois grand), et à Mercure par les Romains.

Les théologies d'Hermopolis et de Memphis dans l'Egypte ancienne nous révèlent les secrets de Thot-Hermès-Mercure, du dieu Ptah et de la déesse Neith.

Hermopolis était la ville des huit divinités créatrices du monde. La reine  Hatshepsout fit reconstruire le temple de calcaire blanc d'Hermopolis dédié à Thot et à l’ogdoade (le groupe de huit dieux) primordiale.

Aménophis III (1405/1410-1376) : pharaon de la XVIII dynastie égyptienne. Il régna de 1410 av. J.-C. à 1376/1370 av. J.-C. Fils et successeur de Touthmôsis IV. Il mena l’Egypte à l’apogée de sa puissance malgré la menace grandissante des Hittites. Il fit construire le temple de Louksor, et, en face de Thèbes sur la rive gauche du Nil, un immense temple funéraire dont il ne reste que les colosses de Memnon. Il fut l’introducteur de la religion d’Aton  qu’allait suivre son fils Aménophis IV (Akhénaton), le fondateur universel du monothéisme.

L’histoire d’Egypte :

Premiers établissements 5000-3200

Première et deuxième dynastie 3200-2750

Troisième dynastie 2750-2680 : Djéser Sekhemkhet

Quatrième dynastie 2680-2565 : Snefrou, Chéops, Chéphren, Mykérinos

Cinquième dynastie 2565-2420 : Sahouré, Ounas

Sixième dynastie 2420-2258 : Téti, Pépi Ier, Pépi II

Première période intermédiaire 2258-2040 : VIIe, VIIIe, IXe et Xe dynasties

Moyen Empire :

XIe dynastie 2040-1991 : Mentouhotep

XIIe dynastie 1991-1786

Deuxième période intermédiaire :

XIIIe et XIVe dynasties 1786-1680

XVe et XVIe dynasties 1680-1567 : rois Hyksos (envahisseurs), Apophis

XVIIe dynastie 1650-1570 : Seqnenré, Kamès

Nouvel Empire 1570-1314 :

XVIIIe dynastie :

 

  1. Ahmès  1570-1547 (il libéra l’Egypte des Hyksos)
  2. Aménophis Ier  1547-1520
  3. Thoutmosis Ier 1520-1503
  4. Thoutmosis II 1508-1490 (il a été probablement associé au pouvoir de son père)
  5. La reine Hatshepsout 1490-1468
  6. Thoutmosis III 1490-1436
  7. Aménophis II1436-1413
  8. Thoutmosis IV 1413-1405
  9. Aménophis III 1405-1376

La famille d’Aménophis IV (Akhénaton) naissance du monothéisme : 

  1. Aménophis IV (Toutankhamon) 1367-1350
  2. Semenkhare 1367-1350 - (associé au pouvoir d’Aménophis IV)
  3. Toutankhamon 1349-1341 (associé au pouvoir d’Aménophis IV)
  4. Aï (Ay) 1341-1337 – général, frère de la femme d’Aménophis III) – il permit aux Yehoud (prêtres monothéistes chassés d’Akhet-Aton, la ville capitale qui avait  été édifiée par Aménophis IV) de s’installer dans la province égyptienne de Canaan. Certains affirment que ces Yehoud sont les Juifs Lévites. Les Yehoud (prêtres) sont partis avec leurs serviteurs (ceux-ci sont les Hébreux). Ne pas confondre Yehoud, caste de prêtres qui fonda Jérusalem avec les Hébreux (les serviteurs issu du petit peuple) qui accompagnèrent les Yehoud dans leur exile. C’est ce que les Juifs et la Bible appellent exode.
  5. Horemheb 1337-1314 – général d’Aménophis IV

XIXe dynastie 1314-1200

XXe dynastie 1200-1075

Troisème période intermédiaire 1075-710 :

XXIe, XXIIe, XXIIIe, XXIVe dynasties

La Basse Epoque 725-323

XXVe, XXVIe, XXVIIe, XXVIIIe, XXIXe, XXXe dynasties

En 323 Alexandre le Grand envahit l’Egypte.

Calame (n.m.) : du latin calamus, « chaume, roseau ». Roseau taillé dont les Anciens se servaient pour écrire.

 

ENGLISH (My translation inti English) : 

THE GOD OF HERMOPOLIS

" I hear your words. I saw your monument. I am your father who created the beauty "

            Words of the god Amon to Amenhotep III, king of Egypt

 

We loved, my Prince, the sublimate god of arts,

The Father of the writing, the Guide with head of ibis,

We, the people of shadow and silence, the scribes of Hermopolis,

The masters of the calamus and the soul of the knowledge!

Notes:

Hermopolis and Thoth:

Hermopolis (the city of Hermes), Greek name of the Egyptian city Khemenu (today Achmunein), place of residence of the god Thoth, the Greek name of Djehuti: Hermopolis is a town of Average Egypt renowned for the wisdom and the knowledge of its clergy. The city was patronized by the god Thoth (Djehouti in Egyptian) who was worshipped as god of the Writing, Lord of the scribes, Lord of the Time and the ancient knowledge. Thoth was represented as a man with a head of ibis or as a baboon. Lunar God, he was countable, the moon being the instrument of measurement of time par excellence for the Egyptians. As a consequence, he was considered as the god of the knowledge, the inventor of the writing, the languages, the Scribe of the scribes (he played the role of clerk of the court during the psychostasy, that is the weighed of the souls) and the councillor of the gods. His mastery of the language (Thoth was the language of the god Ptah, the Verb by which had given the existence to the Universe) made of him a redoubtable magician knowing formulae capable of curing the diseases. He was likened by the Greeks to Hermes (Trismegistus, that is three times big), and to Mercury by Romans.

Aménophis III : Pharaoh of XVIII Egyptian dynasty. He reigned since 1405/1410 B.C. to 1376/1370 B.C. Son and successor of Thoutmosis IV. He led Egypt to the highlight of its power in spite the growing threat of the Hittites. He made build the temple of Luxor, and, in front of Thebes on the left bank of the Nile, the immense funeral temple. He was the initiator of the religion of Aton which was going to follow his son Amenhotep IV (Akhenaton), the universal founder of the monotheism.

Calamus : Latin word, from Greek kalamos, type of pen made from a dried reed, used for calligraphy.