Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

LA LAITIERE (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

LA LAITIERE

A Thoré-Bürger

« Appetitum terminari ad bonum et pacem et pulchrum non est eum terminari in diversa »

(« L’appétit trouve son aboutissement dans le bien et dans la paix et dans la beauté, ce qui ne signifie pas qu’il le trouve en des choses différentes »)

            Saint Thomas d’Aquin,

            De veritate XXII, 1 à 12

 

Cette albe clarté en soi qu’admire notre regard,

Rencontre  solennelle de l’œil avec l’objet,

La matière docile qui se soumet aux traits

Que dicte la forme austère dans sa suprême gloire !

 

Cette paix dans la beauté qui illumine la femme

Et ennoblit les courbes dévotieuses des mains,

Cette douce affection qui plane comme un refrain

Venu des profondeurs insoupçonnées de l’âme !

 

Ô belle intégrité des êtres taciturnes,

En qui réside la dense, la magistrale beauté

Des cœurs qui accomplissent avec humilité

 

Les taches d’une vie obscure comme le silence des urnes !

J’aime cette table claire, ce lait qui coule, le pain,

Images de la bonté, hymne au monde serein.

 

            Athanase Vantchev de Thracy    

 

Glose :

La Laitière : tableau peint vers 1659. Huile sur toile, 45,4 x 40,6 cm. Amsterdam, Rijksmuseum.

Etienne Joseph Théophile Thoré, dit Thoré Bürger (La Flèche 1807- 1869) : auteur et critique, révolutionnaire et collectionneur. En 1849, il fut élu à l’Assemblée comme citoyen Thoré. Sa carrière politique mit en danger sa vie, son travail comme critique d’art et son activité de collectionneur. Il montra un grand enthousiasme pour la peinture hollandaise du XVIIe siècle et en particulier pour Frans Hals. En 1866, Thoré publia un important essai sur le travail de Jan Vermeer (1632-1675). Il lui attribua 66 tableaux. Nous savons aujourd’hui que leur nombre ne dépasse pas les 34. Il fit le premier à être surpris, charmé, ravi par le tableau  de Vermeer « Vue de Delft ». C’est lui qui fit la gloire de cette superbe œuvre d’art.

 

ENGLISH :

The Milkmaid

to Thoré -Bürger

 

'Appetitum terminari ad bonum et pulchrum non est terminari in diversa'

('Appetite find its appropriate outlet in goodness, peace and beauty and nowhere else')



            Aquinas, De veritate XXII, 1-12

 

We admire the full light that dawns whitely

where eye and object meet in a solemn encounter,

and the way matter submissively reshapes itself

to this supremely rigorous incarnation of form!

 

What peaceful beauty illuminates this woman

and dignifies the pious curves of her hands,

what gentle affection hovers like a refrain

sung from the unsuspected depths of the soul!

 

O how lovely is the wholeness of quiet people,

in whom resides the solid, magisterial beauty

of hearts which accomplish with humility

 

the tasks of a life as obscurely silent as an urn!

I love, I love the way the light rests on the table, the poured milk, the bread,

these images of goodness, these hymns to a serene world!

translated into English by Norton Hodges