Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

LE BAISER (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

LE BAISER

(τò φίλημα)

A Paul Baschet

« À la fin, tout parlait un langage fidèle. »

            Karel Jonckheere

 

Le jour est beau comme un enfant heureux,

Un enfant aux magnifiques cheveux auburn

Vêtu d’une simple tunique blanche

Cousue de rayons de soleil !

 

Ses grands yeux vert malachite

Scintillent comme des pépites d’or

Parmi les luxueux rosiers rouge feu des allées.

 

Ö sérénité du cœur, tu es cet enfant adorable,

Cette calme fraîcheur suspendue

Aux feuilles vert impérial des hauts frênes.

 

Tu es le baiser vierge de l’aube

Sur la nacre chaude des paupières closes !

 

            Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 3 février 2009

Glose :

τò φίλημα / to philema : mot grec qui signifie « baiser ».

Karel Jonckheere (Ostende 1906 – Rijmenam 1993) : poète belge d'expression néerlandaise.  La mélancolie de ses vers exprime sa nostalgie devant l'enfance enfuie (Miroir de la mer, 1946), la souffrance (le Regard consolé, en 1961, évoque la cécité de son fils), le bilan du temps perdu (Inventaire poétique, 1973). Son œuvre, d'abord conçue dans des tonalités réalistes, évolue vers une écriture plus distanciée (De la mer au coquillage, 1956), particulièrement sensible dans ses reportages et ses souvenirs où l'observation se teinte d'humour (Cargo, 1940 ; Tierra caliente, 1941 ; le Port vivant, 1942 ; Miniatures, 1979 ; Oh ! si ces mots n'avaient pas eu de suite, 1983).

Auburn (adj. invariable) : mot anglais. Se dit d’une couleur des cheveux châtain roux aux reflets cuivrés.

Malachite (n.f.) : du grec malakhê / μαλάχη, « mauve ».   Carbonate de cuivre naturel, pierre d’un beau vert diapré utilisée dans la fabrication d’objets d’art. Diapré, e (adj.) : du latin médiéval diasprum, altération de jaspis, « jaspe ». De couleur variée et changeante. Etoffe diaprée : chatoyant.

Paupière (n.f.) : du latin palpebra. Chacune des parties mobiles (voiles musculo-membraneux qui recouvrent et protègent la partie intérieure de l’œil. Muscles des paupières : orbiculaire, releveur. La conjonctive tapisse l’intérieur des paupières et les unit au globe oculaire. Inflammation des paupières : chalazion, compère-loriot, orgelet. Renversement des paupières : ectropion, entropion, éraillement. Abaissement permanent de la paupière supérieure : ptosis. Paupière nictitante des oiseaux de nuit, des chats. Nictitant, nictitante (adj.) : troisième paupière qui, chez les oiseaux nocturnes, préserve l’oeil d’une lumière trop vive, par un clignotement constant ; troisième paupière du chat.