Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

ET CE M'EST GRANDE JOIE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

ET CE M’EST GRANDE JOIE

A Ali


“ We are thine, O Love, being in thee and made of thee...”

(« Nous sommes tiens, ô Amour, étant en toi et faits par toi »)

Lascelles Abercrombie,
Hymn to Love

 


Tu danses avec l’herbe,

Tu danses avec les nuages,

Tu danses,

Tu danses,

Mon Ami !

 

Toi, le fils attique de mes poèmes,

Enfant aimé de mes paroles

Qui dissipent

La douleur des jours,

L’angoisse des nuits !

 

Œuvre de musique est mon cœur,

Mon Ami,

Mon chant frémit

Au toucher furtif de la Beauté,

A la suave mélodie

Du chant de l’été !

 

Comme les fleurs se dressent

Quand l’aube irisée

Se penche sur leurs calices !...

 

Ô Poésie,

Toi seule nous dis l’absolu

De nos êtres

Et leur parfum encore sans mélange !

 

Si belle est cette journée de juin

Dans sa douce façon d’apparaître !

Si beaux les mots -

Temps et altitude

De la grâce !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Marrakech, ce dimanche 27 juin 2010

 

Glose :

Lascelles Abercrombie (1881-1938) : un des grands noms de la poésie anglaise. Il faisait partie du groupe des poètes de Dymock. Les poètes anglais de la Grande Guerre occupent une place tout à fait éminente dans l'histoire de la poésie britannique, tant par la matière dont ils traitent que par la qualité de leurs écrits.

Parmi les grands noms qui s'y rattachent se trouvent Rupert Brooke, Wilfred Owen, Siegfried Sassoon, John McCrae, David Jones ou Robert Graves.

À la différence des poésies écrites jusque là sur la guerre, souvent empreintes de lyrisme, comme Salisbury Plain, de Wordsworth ou La charge de la brigade légère (The Charge of the Light Brigade), de Tennyson, ces poèmes de la Première Guerre mondiale sont l'œuvre de patriotes combattant au front, souvent avec un courage remarquable, mais dont le patriotisme ne masque ni la folie du conflit auquel ils participent, ni leur amertume face à l'immense gâchis qui en résulte.

Lascelles Abercrombie étudia à l'université de Manchester. Avant la Première Guerre mondiale, il résida pendant un temps à Dymock dans le Gloucestershire, dans une communauté où vivaient aussi Rupert Brooke et Edward Thomas. En 1922, il fut nommé professeur d'anglais à l'université de Leeds. En 1929, il partit à l'université de Londres, et en 1935, il obtint un poste de professeur à Oxford. Il a écrit de nombreuses critiques sur la poésie. Il était le frère de l'architecte Patrick Abercrombie.