Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

LA VIE, RIEN QUE LA VIE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

LA VIE, RIEN QUE LA VIE

A Marcus Cumberlege

« Words are only for making
Silence more beautiful »

(“Les mots sont là  
Pour rendre plus beau  le silence »)

            Marcus  Cumberlege

 

C’est un jeune homme svelte, silencieux, libre,

Le corps élégant comme une prairie pleine de crocus,

Comme un verger débordant de fruits,

La bouche entrouverte de fièvre,

Rouge coquelicot,

Le cœur flottant entre rêves, ambition, félicité

Et désespoir.

 

Je le vois, parfois, traverser la rue,

Une sorte de fragile nostalgie

Dans la démarche,

Des brûlures de songes dans les yeux.

 

Le soir, il s’assied au café, ne parle à personne,

Le visage perdu dans le cristal du crépuscule

Qui tremble entre les feuilles grasses des hêtres.

 

Veut-il être plus que lui-même,

Plus digne que l’écoulement du jour,

Plus profond que le fleuve de la rue

Qui coule, en déroulant

Les vagues de ses soucis,  à ses pieds.

 

Il ferme les paupières

Et je l’imagine rêver

A des palais habillés de satin écarlate,

De profusion de tulle mauve,

De rivières de velours vert forêt.

 

Enfant, il court, tombe, se relève, pleure et rit

Sur les marbres jaune, neige, bleus et rosé

Des salles majestueuses aux colonnes

Recouverte de mille milliers

De pierres précieuse.

 

Il s’arrête devant des cages

Pleines d’oiseaux exotiques,

S’étonne de voir les grilles cadenassées

Des hautes bibliothèques

Renfermant des trésor de manuscrits !

 

Il fuit vers les jardins

Où les pierres amoureuses

Jouent avec les eaux des fontaines !...

 

Qui est-il ? Une âme

Où la nuit grandit ?

Une moisson d’heures troubles

Qui murmure à son oreille délicate :

 

Réveille-toi, mon bel adolescent,

Embrasse de tes lèvres voluptueuses

Pleines de rumeurs et d’arcs-en ciel la vie !

 

La vie, rien que la vie !

 

            Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 24 janvier 2008

Glose :

Marcus Cumberlege (1938-) : poète anglais né à Antibes (France) d’un père officier et poète anglais et d’une mère canadienne. Il étudie la littérature anglaise à Oxford. A présent, Marcus Cumberlege vit et travaille à Bruges (Belgique). Ami du poète Norton Hodges.