Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

PALMYRE (français / anglais / arabe)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

PALMYRE

Je t’aime ! Les mots sont tristes comme un immense départ    
Qui doublement sépare le cœur de l’infini !
Je t’aime avec la brise, avec le doux bruit
Des coccinelles qui marchent vers l’ombre du soir !

 

Je t’aime avec l’aurore qui tremble dans tes yeux,
Avec l’éternité parmi tes cils de lin !
Je t’aime avec les pleurs, avec le temps serein
Des âmes de lumière, de l’air vertigineux !

 

Je t’aime avec l’abîme dément de l’insomnie,
Avec les caravanes qui veillent sur mon délire,
Avec la force de l’eau et la fureur d’un cri !

 

Je t’aime ! Ô grande nuit, renverse sur ma Palmyre
Les océans de feu, les myriades de chants,
Les lacs de la tendresse dans l’ambre de son sang !

Athanase Vantchev de Thracy

Glose :

Palmyre : du grec palmura, traduisant l’antique terme tadmor, « cité des palmiers ». Oasis du désert de Syrie, capitale de la Palmyrène. Mentionnée dès le III millénaire av. J.-C., Tadmor subit l’influence des Amorites, des Araméens, puis des Arabes. Elle s’hellénisa après la conquête d’Alexandre le Grand, puis, au Ier siècle, entra dans l’orbite de Rome. De 260 à 272 ap. J.-C., sous le règne d’Odenath, puis de sa femme Septima Zenobia (Zénobie), Palmyre devint une véritable puissance. C’est une des plus belles cités antiques ! La plupart de ses monuments sont bien conservés : sanctuaire du dieu Bel (peut-être un ancien dieu Bôl), rue bordée d’arcades et arche monumentale, théâtre, caveaux (hypogées) et tours funéraires.

 

ENGLISH:

PALMYRE

I love you! But my words are as sad as a departure for far distant lands
that doubles the separation of the heart from the infinite!
I love you with the breeze, with the gentle sound
of ladybirds on their way into the shadows of evening!

I love you with the dawn that trembles in your eyes,
with the eternity that lies among your linen eyelashes!
I love you with tears, with the serene weather
of illuminated souls, of heady air!

I love you with the mad chasm of insomnia,
with the caravans that watch over my delirium,
with the power of water, with the frenzy of a cry.

I love you! O great night, pour on my Palmyra
oceans of fire, myriads of songs,
lakes of tenderness in the amber of its blood!

Athanase Vantchev de Thracy

Translated into English by Norton Hodges

 

ARABE :

Ce poème a été traduit une première fois par le grand poète syrien, l'académicien Suleiman Issa Al-Issa. Il se trouve dans mon site (photocopie). Il a été gravé dans le marbre en français et en arabe. Les deux plaque de marbre se trouvent dans le musée de Palmyre.


Cette deuxième traduction est faite par mon ami syrien Samih Taha :

PALMYRE

تدمر أحبك والكلمات حزينة مثل رحيل شاسع هذا الذي يضاعف من انفصال الفؤاد عن لا اللانهاية أحبك مع هبات النسيم مع الضوضاءة الناعمة ياحشرات القرمز التي تمشي نحو ظل المساء أحبك مع الفجر الذي يهز عينيك أحبك مع الأزل بين هدبيك الناعمة أحبك مع الدموع مع الطقس السليم يا للارواح المتوهجة يا للهواء العليل المترنح أحبك مع اللجة المجنونة للاسهاد أحبك مع القوافل التي تسهر على نشوتي أحبك مع قوة الماء وهيجان الصراخ أحبك أيها الليل العظيم المتناوب على مدينتي تدمر يا محيطات النار و يا عشرات الالآف المؤلفة من الاناشيد يا بحيرات الحنان من رائحة عنبر دمي

Mis à jour ( Dimanche, 20 Novembre 2016 22:03 )