Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

CHOSE OFFERTE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

                                      Rhododendrons ( alizées)

 

CHOSE OFFERTE

(το πρσφερόμενον)

 

A Romain Guerrière De Beaufort

 

Les mots tremblent
Comme une âme en extase
Dans un corps en transe.

Mots que l’ange prononce
Par nos lèvres !

L’eau chante
Ses poèmes transparents
Aux gracieux rhododendrons
Du rivage.

Poèmes, piliers
Du temple de la Beauté !

Le vent touche
De ses doigts sonores
Le cœur nu des fleurs.

Doigts qui donnent
Comme les fleurs donnent leurs  parfums !

Le jour se dissipe
Et éparpille ses rubis
Dans les prés !

Et il est bon
Qu’il en soit ainsi !

Ah, comme sont sublimes,
Comme sont brûlantes
Les paroles
De l’humble curé d’Ambricourt :

« Ô merveille qu’on puisse ainsi faire présent
de ce qu’on ne possède pas soi-même »

            Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 7 avril, Anno Domini MMX

Glose :

Rhododendrons : du grec ‘ρόδον / rhodon, « rose », et δένδρον / dendron, « arbre », littéralement arbre à rose ou azalée (du grec ’αζαλέος / azaleos, « sec »).  Plante dont le genre appartient à la famille des Ericacées.

« Ô merveille qu’on puisse ainsi faire présent
de ce qu’on ne possède pas soi-même » : phrase extraite du célèbre ouvrage de Georges Bernanos « Le journal d’un curé de campagne ».

Georges Bernanos (1888-1048) : un des plus grands écrivains français et inspirateurs de la Résistance. Sa tombe à Pellevoisin (Indre) est devenue lieu de pèlerinage.