Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

IMMORTALITE (français / anglais / russe)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

                L'Assomption de la Vierge

 

IMMORTALITÉ

  (’αθανασία) 

« Immortel », dit-il »

   Platon, Phédon

 

Âme, lis encore Phédon, ces pages éblouissante

Où l’Immortalité est la pensée qui pense

Son origine divine, sa lumineuse essence,

Principe de l’absolu et permanence flagrante !

            Athanase Vantchev de Thracy

Boulouris – Saint-Raphaël, ce mardi 15 août, fête de l’Assomption de la Vierge

Glose :

Platon (Πλάτων) (428-348 av. J.-C.): philosophe grec. Platon appartenait à une des plus illustres familles d'Athènes. Son nom d'Aristoclès fut très tôt changé en celui de Platon (de platus /πλατύς/, «  large »), surnom qui lui fut sans doute attribué à cause de la largeur de ses épaules ou de son front. Il étudia les lettres, les mathématiques, la musique et la gymnastique.

Sa rencontre avec Socrate, en 408, fut décisive et l'amena à renoncer aux arts pour s'adonner à la philosophie, mais toute son oeuvre garda de cette première formation une très forte imprégnation poétique. Toute sa vie, il conserva pour son premier maître une grande admiration. Qu'Athènes ait pu accuser d'impiété et condamner à mort l'homme le plus éminent de son époque le marqua pour toujours et détermina l'orientation de sa pratique philosophique.

Déçu par la démocratie, profondément affecté par la mort du maître, Platon décida
de s’exiler et entreprit de nombreux voyages, notamment dans la grande Grèce
(Italie du Sud). En Sicile, il tenta vainement de convaincre Denys l'Ancien, tyran de Syracuse, d'établir une forme de gouvernement régie par la philosophie. Mais Denys se brouilla avec lui et le livra à un capitaine qui le vendit comme esclave; il fut heureusement racheté par un ami.

Vers 387, Platon revint à Athènes où il fonda une école de philosophie qu'on appellera l'Académie, par ce qu'elle se trouvait dans les jardins d'Academus. On y enseignait la philosophie mais aussi les mathématiques et la gymnastique. L'enseignement fut prodigué sous forme de discussions et de débats d'idées, ce qui explique la prédilection de Platon pour le dialogue. Parmi ses élèves les plus brillants se trouvait Aristote, le seul à pouvoir vraiment rivaliser avec le maître.

C'est vraisemblablement à l'Académie que Platon composa la plus grande partie de ses ouvrages, résultats de ses réflexions sur les Idées, la Nature, Dieu et le Souverain Bien. La plupart de ses oeuvres maîtresses ont pu être conservées et ses théories ont marqué toute l'histoire de la philosophie jusqu'à nos jours.

Platon retourna en Sicile pour tenter de guider le successeur de Denys l'Ancien, Denys le Jeune, vers la sagesse. Hélas, sans succès. Son dernier voyage, entrepris pour sauver un de ses amis, faillit lui coûter la vie. Alors il revint définitivement à Athènes où il se consacra à la philosophie jusqu'à sa mort, à l'âge de quatre-vingts ans.

Phédon (Φαίδων) : dialogue de Platon. Le Phédon raconte une mort, celle de Socrate. Mais le récit de ces adieux singuliers est occasion de tenir un discours différent sur la mort. Car Socrate meurt après avoir parlé, après avoir arraché à la mort son « masque » effrayant de sorcière, et en pariant sur l'immortalité de nos âmes. Avec lui, la mort fait une entrée remarquée dans la philosophie : la mort et la philosophie se livrent au même travail de Pénélope, défaisant ce que la vie a tissé et délivrant l'âme de son oubli d'elle-même. Il est impossible de lire ce dialogue-là tout à fait comme on en lirait un autre. Platon, qui n'assistait ni à ce dernier entretien ni à ces derniers instants, les élève à une vérité plus haute que toute exactitude historique. Et Socrate qui, « demain », ne sera plus là, est présent comme il ne l'a jamais été.

 

ENGLISH (My translation into English) :

IMMORTALITY

 (’αθανασία)  

"Immortal, he says " 

  Plato, Phédon

My soul, still read Phédon, these brilliant pages

Where the Immortality is the thought, which thinks

Its divine origin, its luminous essence,

Principle of the absolute and blazing durability!

   Athanase Vantchev de Thracy

Notes :

Platon (Πλάτων) (428-348 B.C.): one of the greatest philosopher of all times. Plato, originally named Aristocles (Plato is a nickname from πλατύς, “broad-shouldered”) was a noble Greek born in Athens. The student of another great Greek thinker, Socrates, Plato founded the Academy in his native Athens in 387 B.C.; it became a famous hotbed of philosophical and scientific discussions, the first known university in the world. His writings mostly take the form of dialogues or 'dialectics', often with Socrates as a main character. The Republic, in which Plato lays out his ideas on the perfect state, remains a staple of college educations around the world.

Phaidon : in Phadon, dialogue of Plato, Phaidon from Elis, a friend and student of Socrates, told what happened in the last hours of Socrates and in particular about the last discussion between Socrates and some of his friends. Not present was Plato as he was sick.

Like a number of philosophers before him, including Anaxagoras, Socrates was charged with impiety for 'not believing in the gods'. He was also brought up on charges of corrupting the young and 'making the worst argument seem the stronger'. This last charge was one, which arose largely from a scathing satire "The Clouds", a play written by Aristophanes and performed in 419 B.C. Ironically, his execution was delayed by 30 days because of an annual religious ritual. Once a year Athens sent a ship to pay tribute to Delos, the sacred island where was born Apollo, the god protector of the city. During this time, it was customary that no executions should take place. Socrates used that time for philosophical discussions, waiting for the inevitable. While in jail, he discussed philosophy and death, immortality of the soul and life after death. He was a firm believer in reincarnation, a doctrine, which Plato likely adopted from his association with Pythagoreans. The two main interlocutors in the ‘Phaidon’ are Simmias and Cebes, both from Thebes and both Pythagoreans.

After drinking the hemlock, Socrates departs to the afterlife with his famous last words, "I owe a cock to Aesclepius". Aesclepius was the god of health and healing, and the remark can be seen as a joke upon death being the 'cure' for life.

RUSSE :

БЕССМЕРТИЕ

(’αθανασία)

 

“ Бессмертен! – сказал он”

         Платон, « Федон »

 

Душа моя, читай ещё « Федона », эти блестящие страницы

Где бессмертие есть мысль, которая мыслит себя

Как божественное начало, как естество, сотканное из света,

Принцип совершенства и огненная вечность !

 

Перевёл с францускога на русский Атанаc Ванчев дe Траси

Traduit du français en russe par Athanase Vantchev de Thracy

Traslated from the French into Russian by Athanase Vantchev de Thracy