Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

IMMEDIATION (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

                Luca Signorelli - La résurrection des corps

 

IMMEDIATION

A Anastase Crassas

“Que la vie te donne tout ce que tu désires de trois lèvres :
celles de ton amant, celles de la rivière et celles de la coupe”.

          Shah Abbas en compagnie d'un page

Tes coups de heurtoir contre mon mes veines en feu !...
Nimbée de ta jeunesse, éphèbe, dévore ma bouche,
Puisse tes bras de bronze serrer contre la couche
Le fleuve ondoyant de mon désir fougueux !

Rueil-Malmaison, le 8 juin 2008

Glose :

Immédiation (n.m.) : caractère de ce qui est immédiat, ce qui constitue une donnée immédiate. « La pensée… part d’une immédiation, – écrit  le philosophe français Maurice Blondel (1861-1949) –  elle tend et aspire à une union.

Ephèbe (n.m.) : Chez les Grecs, un éphèbe (en grec ancien ἔφηϐος / éphêbos, de ἥϐη / êbê, la jeunesse (c’est également le nom de la déesse de la jeunesse Hébé). est un jeune homme, en pratique un garçon qui a quitté l'autorité des femmes, mais n'a pas encore de barbe au menton. Par extension, le terme désigne aujourd'hui un jeune homme d'une grande beauté.

À Athènes, l'éphébie est institutionnalisée. Elle rassemble les jeunes citoyens de 18 à 20 ans, astreints au service militaire. Elle est décrite par Aristote dans la Constitution d'Athènes. 

Shah Abbas Ier (1587-1629) : une image célèbre illustre le Shah Abbas en compagnie d'un page lui servant du vin dans une coupe. Une inscription accompagne cette enluminure : “Que la vie te donne tout ce que tu désires de trois lèvres : celles de ton amant, celles de la rivière et celles de la coupe”. L'intensité du regard échangé, la position des personnages ne laissent que peu de doutes sur la suite des événements...