Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

J’AI DE LA MORT UNE CONNAISSANCE TEMBLEE (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

                                          Bleuets et coquelicots

 

J’AI DE LA MORT UNE CONNAISSANCE TEMBLEE

                      (rondeau)

 

« Seigneur, je crie vers toi, exauce-moi.

Exauce-moi, Seigneur.

Seigneur, je crie vers toi, exauce-moi.

Entends le cri de ma prière,

Lorsque je crie vers toi,

Exauce-moi, Seigneur.

 

            Lucernaire du Jeudi Saint à Vêpres

 

J’ai de la mort un savoir tremblé,

Bleuets des prunelles, bouches de rubis,

L’acacia dort dans l’ombre meurtrie

J’ai de la mort un savoir tremblé.

 

Bleuets des prunelles, bouches de rubis,

L’obscur et le clair, anneau où s’unissent

Le Verbe et la larme, l’épine et le lys,

Bleuets des prunelles, bouches de rubis.

 

L’acacia dort dans l’ombre meurtrie

Et l’air est plus lourd que l’or des vertus,

Croix et oubli, épée et massue,

L’acacia dort dans l’ombre meurtrie.

 

J’ai de la mort un savoir tremblé,

Ô cendre des mots,  ô fleuves des nuits,

La fleur d’un poème, le choeur des épis,

J’ai de la mort un savoir tremblé.

 

Envoi                                                                                                                                                                                                              

 

Prince de la Vie, incise de Beauté

L’ultime angoisse de l’Heure Accomplie,

Redis à mes mains les Psaumes de la Vie

J’ai de la mort un savoir tremblé.

  Athanase Vantchev de Thracy 

A Paris, ce mercredi 1 septembre, Anno Domini MMIV

Gnose :

Un savoir tremblé : un savoir tissé de peur.

Jeudi Saint : le jeudi de la Semaine Sainte, la semaine qui précède Pâques.

Vêpres (n.f. pl.) : du latin vesperae, du vespera, « soir ». Heures de l’Office Divin, dites autrefois  le soir, aujourd’hui dans l’après-midi (après nones et avant complies).

Lucernaire (n.m.) : du latin lucerna, « lampe ». Terme liturgique : première partie de la vigile, office que les premiers chrétiens célébraient, à la lueur des lampes, pendant la nuit du samedi au dimanche. Vigile (n.f.) : du latin vigilia, « veille, veillée ». Veille d’une fête importante. La vigile de Noël. La vigile pascale. Office Divin célébré ce jour-là, de matines à nones.

L’Heure Accomplie : l’heure de la mort.

 

ENGLISH :

I know Death

 

« Lord, I have cried to you, hear me ;
hear me O Lord,
I have cried to you, hear me.
Give heed to the voice of my supplication
when I cry to you,
Hear me O Lord »

The Lighting of the Lamps, Holy Thursday Vespers

I know death through a tapestry of fear,
the cornflower eyes, the ruby mouths,
the acacia sleeping in the wounded shade
I know death through a tapestry of fear. 

The cornflower eyes, the ruby mouths,
the ring of light and dark that binds together
the Word and the tear, the lily and the thorn,
the cornflower eyes, the ruby mouths.

The acacia sleeping in the wounded shade
and the air heavier than the gold of virtues
cross and oblivion, bludgeon and sword,
the acacia sleeping in the wounded shade.

I know death through a tapestry fear,
O ashes of words, O rivers of nights,
the flower of the poem, the choir of waving corn,
I know death through a tapestry of fear.

Envoi      

Prince of Life, lance with Beauty
the final anguish of the fateful hour,
repeat to me again the Psalms of Life
I know death through a tapestry of fear.

translated from the French by Norton Hodges