Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

FERVEUR (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

                                               Laurier laurier

 

FERVEUR

(‘η σπουδή)

A Victor Martynov

« Pour que vienne l'heure où le soir chantera en nous… »

            Christian Hubin

 

Âme, il n’y a pas de retour sans la grâce,

Pas de retour sans la grâce des élues !

 

Oui, âme, prendre un bain de rosée

Dans les yeux de l’aube, respirer, rester immobile

Entre les flancs vert amande des hautes herbes !

 

Vivre, comme si j’appartenais à un au-delà égaré

Par pur hasard ou par l’incisive volonté du destin !  

 

Seul, muet devant les fleuves des saisons,

Présent  à la divine vérité de chaque chose !

 

Debout, face au poème

Qui rappelle le pouvoir ensorcelant

Des énigmes delphiques,

Leur concision presque ostentatoire,

Leur empire sur nos vies évanescentes !

 

Faire mienne cette conscience récente que cet au-delà,

Scintillant paisiblement à la surface du matin,

Est la seule réalité qui rassure,

L’unique écriture du cœur en quête de clarté !

 

Âme, fais que les anges de l’amour,

Cachés dans le parfum enivrant des lauriers-roses,

Soutiennent de leur sourire éthéré

La blancheur des rêves purs,

L’azur léger des pensées ! 

            Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 5 février 2009

Je dédie ce poème à l’immense poète et ami russe Victor Martynov.

Glose :

Christian Hubin (né en 1941 à Marchin en Belgique) : éminent poète belge d’expression française, licencié en philosophie et en lettres. Auteur de plusieurs recueils de poésies.