Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

EUXANE ou AUXANE (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

EUXANE ou AUXANE

 

A Euxane, bébé de 15 mois

 

Tu es, mon fils aimé, l’aurore qui tous les jours
Vient baigner mon cœur de sa clarté fougueuse,
Ce tremblement intime de l’âme bienheureuse
Qui fait frémir mes mains et me remplit d’amour !

Tu es, mon fils chéri, cette immortelle nuit
Où les esprits célestes allument les étoiles
Chantant et caressant de leurs brillants voiles
Nos yeux émerveillés, nos corps endoloris.

Tu es, mon ange dormant, le temps le plus exquis
Devant lequel s’incline l’immense éternité,
Ce songe eucharistique, cette Bible d’azalées

Qui est l’essence parfaite, le centre de la vie !
Tu es, mon doux enfant, le sang qui bat en moi
Tissant de chaque instant une rivière de joie !

            Athanase Vantchev de Thracy

Glose :

Euxane: prénom. Du grec ancien : ΕΥΞΣΕΝΟΣ  = Ευξενος (le même mot grec transcrit avec des
lettres latines : euksenos. Ce mot signifie : protecteurs des hôtes ou des étrangers ; hospitalier ; accueillant. La mer Noire (faussement nommée ainsi par les Slaves qui se trompèrent de la
signification du mot grec) s’appelait πόντος Εΰξεινος (pontos eukseinos) en grec
ancien, c’est-à-dire la mer Accueillante, la mer Hospitalière.

Les Euxane ou Auxane ou Asano (en italien)  sont émotifs, calmes, exigeants.

Leur chiffre porte-bonheur est le 3

Leur couleur : le rouge

Leur Patron ou Protecteur céleste est saint Euxane ou Auxane (Santo Asano en
italien), évêque de Milan mort en 568 après J.-C. Il est toujours fort vénéré en Italie. Fête : le 3 septembre

 

ENGLISH:

To Euxane (or Auxane)

a baby of 15 months

 

You are, my beloved son, the dawn that comes
every day to bathe my heart in bright fire,
you are the deep fear that good fortune brings,
that makes my hands tremble and my heart fill with love. 

You are, my dear son, the night of all nights
when heavenly spirits illuminate the stars
singing and touching our marvelling eyes,
our weak mortal bodies lovingly with their radiant veils. 

You are, my sleeping angel, that most exquisite point in time
when even vast eternities bow down,
that Eucharistic dream, that Bible of azaleas 

which is the perfect essence, the epicentre of life!
You are, my sweet child, the blood that pounds through me
weaving from every moment a river of joy!

 

translated into English by the great British poet Norton Hodges