Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

ETINCELLE (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

ETINCELLE

(έναυσμα)

« Insurmontabilité du langage »

            Démétrios de Phalère

 

La langue, mon tendre Prince, est l’union mystique

Des sourds battements du sang avec l’essence des choses :

L’algèbre des principes, l’exquise métamorphose

Du sol timide en roses, des pleurs en hymne orphique !

 

            Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, ce mardi 31 janvier, Anno Domini MMVI

Glose :

Insurmontabilité du langage : impossibilité de « sortir » du langage pour pouvoir l’observer, l’étudier, le juger de l’extérieur. L’homme est son langage. Il est totalement et irrévocablement plongé dans le monde de son langage. Le mystère du monde, c’est le mystère du langage. Ceux qui affirment qu’il n’y a pas un au-delà du langage, affirment tout court qu’il n’existe pas un au-delà.

Mon poème affirme qu’il existe un au-delà et insiste sur l’idée qu’il existe un au-delà du langage, qui est le langage de Dieu.

Démétrios de Phalère (vers 350 – vers 283 av. J.-C.) : Δημήτριος Φαληρεύς / Dêmêtrios Phalêreús/. Homme d’Etat et orateur athénien, élève d'Aristote et ami du philosophe péripatéticien Théophraste dont le vrai nom était Tyrtamos, le successeur d’Aristote à la tête du Lycée. Né à Phalère, il se fit connaître pour son grand talent d'orateur, et dut fuir Athènes quand, après la mort d’Alexandre le Grand, Antipater envahit la ville en 322 av. J.-C.). Mais il devint gouverneur d'Attique sous le fils d’Antipater, Cassandre (317–307 av. J.-C.). Son gouvernement fut sage et constructif.

Exilé en Égypte après la prise d'Athènes par Antigone le Borgne /Antigonos Monophtalmos/ et son fils Démétrios Ier Poliorcète /Demetrios Poliorkètes, c’est-à-dire Demetrios le Tacticien/, il fonda, dit-on, la bibliothèque et le musée d'Alexandrie, avec la bienveillance de Ptolémée Ier  Sôter / Ptolemaios Sôter, c’est-à-dire Ptolémée le Sauveur/. Il essaya en vain de persuader ce dernier de choisir comme héritier du trône un fils de son premier lit (probablement Ptolémée Kéraunos / La Foudre/). Cependant, le pharaon ayant choisi un autre de ses fils, Ptolémée II Philadelphe /Philadelphos en grec, c’est-à-dire « qui aime sa sœur »/, il s'exila en Haute-Égypte.

Démétrios est considéré comme le dernier représentant de la grande éloquence attique, qui déclina avec la disparition de la démocratie athénienne.

Hymnes orphique : hymnes écrits par le légendaire poète thrace Orphée. Il y expose un ensemble de doctrines initiatiques connues sous le nom d’orphisme. La religion orphique (l’orphisme) envahit la Grèce au VIIe siècle avant J.-C. Elle traite des origines et de la fin du monde, apporte la révélation de l’immortalité de l’âme et une règle de vie mystique à travers une initiation secrète. Cette initiation permet à l’âme de se délier du corps, qui est pour elle comme une tombe. L’influence de l’orphisme est sensible chez Pythagore et Platon.

 

ENGLISH (My translation into English) :

SPARK

(έναυσμα)

Insurmontability of the language’

            Démétrios of Phalère

The language, my tender Prince, is the mystic union
Of the deaf beatings of the blood with the essence of the things:
The algebra of the principles, the delicious metamorphosis
Of the shy earth in roses, of the simple tears in orphic hymn!

Notes:

Demetrius Phalereus (circa 350 – circa 283 BC): Athenian orator and one of the first Peripatetics he wrote extensively in history, rhetoric, and literary criticism. He was governor of Athens (317–307 BC) serving Cassander, the son of Antipater, the glorious general of Alexander the Great.

In 307 B.C., when Demetrius I of Macedonia took Athens, Demetrius Phalereus was overthrown. Escaping to Egypt, he rose in the favour of Ptolemy I and it is thought that it was his suggestion that inspired the creation of the famous Library of Alexandria. On the accession of Ptolemy Philadelphus, the son of Ptolemy I, Demetrius went into exile a second time, dying soon afterward.

The Orphic Hymns are a set of pre-classical poetic compositions, attributed to the culture hero Orpheus, himself the subject of a renowned myth. The doctrines developed in those hymns were called Orphism. The Orphism is an ancient Greek mystery religion arising in the seventh century BC from a synthesis of pre-Hellenic beliefs with the Thracian cult of Zagreus and soon becoming mingled with the Eleusinian mysteries and the doctrines of Pythagoras. Zagreus was the son of Zeus and Persephone who was slain by the Titans and reborn as Dionysus.