Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

CINQ FEUILLES DE MARRONNIER (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

CINQ FEUILLES DE MARRONNIER

 

A Zita

 

« Dans le port

de l’été finissant

les souvenirs me lancinent. »

 

            Akio Bin

 

I .

 

A Ogushi Akira

 

Grappes de mots mûrs –

la terre rougit,

passent les années, passent les saisons.

 

II.

 

A Kadokawa Haruki

 

Le vent d’automne

siffle parmi les feuilles rouges des frênes –

la solitude suinte des murs.

 

III.

 

A Sugawa Yôko

 

Une feuille jaune ambre tombe

du peuplier –

une larme l’accompagne,

j’ai vieilli !

 

IV.

 

A Nakahara Michio

 

Tu lis à haute voix un poème –

les feuilles des marronniers tombent,

l’automne

dans nos cheveux.

 

V.

 

A Kimura Toshio

 

Le silence liquide de l’automne,

les rouges-gorges volent

des grains de raisin –

mon ami m’offre

une poire.

    Athanase Vantchev de Thracy

Glose:

Zita : prénom féminin, du latin sititus, sitita,  désiré, désirée. La sainte patronne des Zita est une humble servante au grand cœur d’un couvent de Lucques, en Toscane, Italie, XIIe siècle. Fête : le 27 avril.

Akio Bin (né en 1950),  Ogushi Akira (né 1937), Kadokawa Haruki (né en 1942), Sugawa Yôko (née en 1938), Nakahara Michio (né en 1951), Kimura Toshio (né en 1956) : maîtres japonais du haïku.