Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Odeur de thym et de chagrin - français

PDF
Imprimer
Envoyer

ODEUR DE THYM ET DE CHAGRIN

« Berenicem invitus invitam Titus dimisit”

Malgré lui, malgré elle, Titus renvoya Bérénice »)

Suétone

 

Odeur de thym et de chagrin

Dans les somptueuses salles

Du palais impérial !

 

Quitter l’empire de la tristesse

Pour revenir au royaume

Du douloureux oubli

À l’heure  où le lourd rideau des heures

Tombe sur l’Orient

Et ton cœur de reine

Épouse le crépuscule cramoisi

D’une vie si mouvementée !

 

Ô âme brisée,

Sors, sors de la dense obscurité de ton destin,

Puise de tes mains  blessées un peu

De l’eau du ciel silencieux

Et lave les larmes de ton visage

Marqué par la profonde  langueur

Du temps impérial, calice de l’amertume ! !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 26 septembre 2020

Glose :

Titus (en latin :  Titus Caesar Vespasianus Augustus) (39 – 81)), appartenant à la dynastie des Flaviens est un empereur romain , qui régna de  79 à 81. Il est resté célèbre pour la prise de Jérusalem en 70. Pour commémorer cette victoire, son frère Domitien, devenu empereur à sa mort, fera ériger l’Arc de Titus l', lequel est toujours en bon état de conservation.

Bérénice, aussi connue comme Julia Berenice, née vers 28, est une fille du roi Agrippa Ier. Elle descend des dynasties hérodienne et hasmonéenne de Judée. Elle est mariée très jeune à Marcus Alexander, neveu du philosophe Philon d'Alexandrie et frère de Tibère Alexandre, qui sera procurateur de Judée de 46 à 48.

Après cette première union contractée à un jeune âge, Bérénice séjourne quelque temps à Alexandrie jusqu'à la mort de son époux Marcus. Elle est remariée encore jeune fille à son oncle Hérode, le roi de Chalcis (l'Iturée au sud-est de la Syrie romaine), dont elle a deux fils. Elle est à nouveau veuve vers 48 et se marie une troisième fois avec Marcus Antonius Polemo II, roi client de Cilicie (sud de la Cappadoce), qu'elle quitte pour revenir à Jérusalem auprès d'Agrippa (II), son frère. À ses côtés, elle remplit les fonctions de reine, un statut qui lui est reconnu, alors qu'aucune épouse d'Agrippa n'est mentionnée dans les sources antiques.

Elle devient la maîtresse de Titus, le fils de l'empereur Vespasien, pendant qu'il commande certaines légions qui tentent d'éradiquer toute résistance en Galilée (67-68). Leur liaison se poursuit pendant que Titus écrase la révolte juive de 66 à 70. Titus rentre à Rome pour assister à son triomphe (fin 70 -début 71) et Bérénice le rejoint vers 75. Il promet de l'épouser, mais devant le scandale, lorsqu'il devient empereur, il renonce et la renvoie chez son frère en Galilée (79).

 

Suétone (en latin Caius Suetonius Tranquillus) est un haut fonctionnaire romain,  membre de l'ordre équestre, auteur de nombreux ouvrages dont la fameuse  Vie des douze Césars qui rassemble les biographies de Jules César à Domitien. Il a vécu à la fin du Ier et au début du  IIe siècle.