Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

La Bible de mon verger - français

PDF
Imprimer
Envoyer

LA BIBLE DE MON VERGER

 

Matin et soir, heureux ou triste,

Je lis, tremblant de plaisir,

Les pages passionnantes

De la Bible parfumée de mon verger !

 

La sève des lettres de ses arbres

Coule dans ma poitrine

Et  transforme ma respiration

En poème en fleur.

 

Alors, comment pourrais-je quitter

La sagesse des murs silencieux

De ma maison et les riches saveurs

Du royaume

De mon généreux verger ?

 

Mon jardin possède en profondeur

Le côté transgressif

De la vraie poésie !

 

Ah, mon Dieu,

Sous ses rameaux lourds de fruits,

Je  découvre les doux bienfaits

De la rosée brûlante de l’aube

Et constate que mon esprit

Aime se prévaloir

Du génie du vieux Huysmans

Qui avait connu si bien

L’éternelle tristesse mystique

Des sources du savoir !

 

Ah ces pensées de deuil

Qui dispersent les nuages !

 

Dans un scintillement tremblant

Se lève mon âme !

 

La couverture blanche de l’aurore

Tombe de ses épaules transparentes

Sur la terre de mon magique verger !

 

Ô ce rayonnement du jeune soleil

Qui fait mal au cœur !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 16 août 2020

 

Glose:

 

Joris-Karl Huysmans, nom de plume de Charles Marie Georges Huysmans, est un écrivain et critique d’art français né 5 février 1848 à Paris et mort dans la même  ville le 12 mai 1907.

Il fit toute sa carrière au ministère de l’Intérieur, où il entra en 1866.

 

En tant que romancier et critique d’art, il prit une part active à la vie littéraire et artistique française dans le dernier quart du xixe siècle et jusqu’à sa mort, en 1907.

Défenseur du naturalisme  à ses débuts, il rompit avec cette école pour explorer les possibilités nouvelles offertes par le symbolisme, et devint le principal représentant de l’esthétique fin de siècle. Dans la dernière partie de sa vie, il se convertit au catholicisme, renoua avec la tradition de la littérature mystique et fut ami de l’abbé Mugnier.

Atteint d’un cancer de la mâchoire, J.-K. Huysmans mourut à son domicile parisien le 12 mai 1907, et fut inhumé à Paris au cimetière du Montparnasse.

 

Arthur Mugnier, connu sous le nom d’abbé Mugnier, né le 27 novembre 1853 à  Lubersac et mort le 1er mars 1944 à Paris, est un  prêtre catholique français, vicaire dans différentes paroisses de Paris puis chanoine.

Plus ou moins en disgrâce au sein du clergé parisien, il est néanmoins célèbre pour avoir participé à la vie mondaine et littéraire parisienne.  Il a laissé un journal, tenu de 1878 à 1939, où il évoque ses relations avec les écrivains, les artistes et les membres de l'aristocratie et du gotha de son temps