Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

La musique de l'âme - français

PDF
Imprimer
Envoyer

 

LA MUSIQUE DE L’Âme

Ô divine musique de l’âme aérienne

De Nicola Antonio Giacinto Porpora,

Ô musique de toute chose dans l’ l’univers

Faite de blanche harmonie et de grâce bleue !

 

J’aime, j’aime ces voix transparentes

Où la solitude se transforme

En îles de d’espoir  teintes du sang

Des êtres vivants,

Ces voix où la nuit,

Seule face à face de mon cœur,

Triomphe des séductions du néant.

 

J’aime cette musique

Qui me montre clairement

Que je seul dans le monde

Des changeantes chimères !

 

 

Ö mon ange,

J’écoute chanter les cieux

Quand je n’ai plus où aller,

Quand tout autour de moi

Est tristesse, séparation,

Caprices du temps et oubli !

 

Quand contre ma poitrine

Viennent s’écraser les vagues

Des minutes, lourdes de larmes !

 

Ô musique de l’âme d’un génie,

Céleste salut du poète dévoué au soleil

Qui revient fatigué des abîmes

De l’existence

Vers les tremblantes caresses de l’été !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 11 août 2020

 

Glose :

Nicola Antonio Giacinto Porpora (Napoli, 17 agosto 1686 -- Napoli, 1766) -Compositeur, professeur de chant, un des principaux compositeurs de l'opéra napolitain.

Son père est un commerçant aisé de Naples.

 

De 1696 à  1706, il est formé au Conservatoire dei Poveri di Gesù Cristo de Naples. Ses professeurs sont Gaetano Greco, Matteo Giordano Ottavio Campanile. Il est « élève payant », puis il obtient la gratuité.

 

En 1708, il crée son opéra Agrippina au château de Naples (plus tard repris au Teatro San Bartolomeo).

 

En écoutant la pièce Musica sacra chanté par Jakup Józef Orlinski – contretenor.