Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Et la vie continue - français

PDF
Imprimer
Envoyer

ET LA VIE CONTINUE

Le monde dehors démêle

Avec une douce précaution

La grosse pelote de sa longue,

Très longue vie !

 

Le temps silencieux

Mitonne avec plaisir une suspense

Des plus retors

Et chasse sans ménagement les sourires

De nos visages.

 

Oh dures incongruences de l’histoire !

 

Attentives aux chants de la nuit

Nos âmes impriment leur claire ardeur

Sur les frissons de l’air.

 

Berceaux d’indicible tendresse,

Les bras de nos mères

Luisent dans la dense obscurité !

 

Ô musique de l’alphabet de nos  cœurs,

Ô fines broderies des lucioles

Sur la fauve soie de la nuit.

 

Mon ange, écoute à travers les ramures

Le poème doré des arbres

Qui refusent de dormir

Avant de sentir sur leur écorce

Le feu amoureux de nos lèvres.

 

Sur ta poitrine, ô mon ange,

Je deviens livre de lumière,

Soleil de diamant

Et rose au parfum impérial !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 5 août 2020

 

Glose :

Incongruence (n.f.) : caractère inapproprié face à une situation.

 

Luciole (n.f.) ; de l’italien luciola, de luce, « lumière ». Coléoptère lampyridé (ver luisant). Les lucioles sont essentiellement nocturnes ; leurs mœurs sont celles des lampyres.

Lampyre (n.m.) : du latin lampyris, -idis, du grec lampuris, -idos, de lampein, briller. Insecte coléoptère (lampyridé) dont la femelle est lumineuse (ver luisant). Les mâles seuls sont ailés. Les femelles, aptères (sans ailes), lourdes et lentes, se signalent par l'émission d'une lumière d'un jaune-vert sans production de chaleur.