Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

CHERS, CHERS ME SONT DEVENUS (français / anglais / russe / italien)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

CHERS, CHERS ME SONT DEVENUS

A Vasco Ouchev

« … car j'aime
les fleurs, les yeux, les lèvres et les tombes »

            Lucian Blaga

 

Depuis le  jour
Où ton humble vie,
Ô mon ami,
Est partie avec la rosée,
Cher à jamais m’est devenu ton nom
Et je ne puis m’endormir
Sans que des larmes
Coulent de mes yeux !

 

Chers, chers me sont
Devenus, ô mon ami,
Notre pauvre enfance,
La vieille forêt
Du Kenana,
Les dahlias blancs
De ta mère
Et notre douce ville natale
Assoupie dans le cœur
Des lilas !  

 

            Athanase Vantchev de Thracy

Fleurigny, ce mardi 5 septembre, Anno Domini MMVI

J’ai rêvé cette nuit à toi, mon ami. Tu étais assis devant ta modeste maison, parmi
les dahlias blancs que ta mère Marie aimait tant. Tu souriais en me rappelant nos
promenades d’enfants dans la vieille forêt de Kenana, au nord de notre belle ville
natale Haskovo. Tu voulais cueillir et m’offrir une fleur, mais je t’ai demandé de ne
pas rendre triste la tige qui la porte. Et je me suis réveillé avec une grande tristesse
dans le cœur. Je suis en Normandie, mon ami, alors que depuis de longues années
tu reposes dans l’antique cimetière. Non, je ne t’ai pas oublié, mon ami. Dors en
paix !

Vasco Ouchev était mon meilleur ami d’enfance. Une âme simple, tendre et
dévouée.

Lucian Blaga (1895-1961) : un des plus grand poètes et érudits roumains. Il
naquit le 8 mai 1895 dans le petit village transylvanien de Lacràm. Il fit ses études à
Sebes, au collège « Andrei Saguna » de Brasov, à l’Institut Théologique de Sibiu
(1917) et à la Facultè de Philosophie de l’Université de Vienne.

Entre 1926 et 1939, il mena une carrière diplomatique à Varsovie, Prague, Berne et
Lisbonne où il fut ambassadeur. Elu à l’Académie roumaine en 1936, Blaga fut
nommé, en 1938, professeur à la chaire de philosophie de l’Université de Cluj. En
1948, à l’arrivée du régime communiste en Roumanie, il fut exclu de l’Université et
de l’Académie. Ses livres furent enlevés des bibliothèques et des librairies. Blaga fut
interdit de publication. De 1949 à 1959, il travailla comme chercheur à l’Institut
d’Histoire et de Philosophie de Cluj. Il revint à la vie littéraire en 1953 comme
traducteur du Faust de Goethe, puis, en 1960, avec quelques poèmes Il mourut le 6
mai 1961. Son corps repose au cimetière de son village natal, Lacràm.

 

ENGLISH :

Dear, Dear Became To Me

   i.m. Vaco Ouchev 

'...for I love
flowers, eyes, lips, graves.'

  Lucian Blaga

Since the day
when your humble life,
O my friend,
departed with the dew,
your name became forever dear to me
and now I can't sleep
without tears
flowing!

Dear, dear became to me,
O my friend,
our poor childhood,
the old forest
of Kenana,
your mother's
white dahlias
and our sweet home town
sleeping among
the lilacs!

translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges
15.09.06.

RUSSE :

Дорогие, так доргие стали мне

           

Василию Ушеву

« …потому что я люблю

цветы, глаза, губы и могилы »

            Лучиан Блага

           

С того дня

Как твоя скромная жизнь,

О мой друг,

Ушла с утренней росой,

Дорогое навсгда стало мне

Твоё имя.

Я не могу с того дня заснуть

Без того как слёзы

Стекались с моих глаз.

 

Дорогие, так дорогие стали мне

О друг мой,

Наше бедное детство,

Старинный лес Кенана,

Белые далии

Твоей матери

И наш тихий, родн городок

Уснувший в сердце

Сиреневых кустов.

 

Перевёл с французскогo на русский Атанаc Ванчев дe Траси

Traduit en russe par Athanase Vantchev de Thracy

Translated from the French into Russian by Athanase Vantchev de Thracy

 

ITALIEN : 

CARI, CARI MI SONO DIVENTATI

 

A Vasco Ouchev

“…perchè amo

 i fiori, gli occhi, le labbra e le tombe”

 

Dal giorno in cui

La tua umile vita,

Amico mio,

Se n’è andata con la rugiada,

Il tuo nome mi è diventato eternamente caro,

E non riesco ad addormentarmi

Senza che le lacrime

Sgorghino dai miei occhi!

 

Care, care mi sono

Diventate, amico mio,

La nostra infanzia povera,

La vecchia foresta

Di Kenana,

Le dalie bianche

Di tua madre

E la nostra dolce città natale

Assopita nel cuore

Dei Lillà!

Athanase Vantchev de Thracy

Fleurigny, martedi 5 septembre, Anno Domini MMVI

Questa notte ti ho sognato, amico mio. Eri seduto davanti alla tua modesta casa, tra le dalie bianche che tua madre amava tanto. Sorridevi nel ricordarmi le nostre passeggiate nella vecchia Foresta di Kenana, quando eravamo piccoli. La foresta di Kenana, a nord della nostra bella città natale, Haskovo. Volevi cogliere un fiore ed offrirmelo, ma ti ho chiesto di non rendere triste il gambo che lo portava.

E mi sono svegliato con una grande tristezza nel cuore. Sono in Normandia, amico mio, mentre tu da tanti anni riposi nell’antico cimitero. No, non ti ho dimenticato, amico mio. Riposa in pace!

 

Lucian Blaga (1895-1961) Uno dei più grandi poeti ed eruditi rumeni.

 

Traduit en italien par Anna Piutti

Translated from French into Italian by Anna Piutti (poétesse italienne)