Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Le souci orangé - français

PDF
Imprimer
Envoyer

LE SOUCI ORANGÉ

Ce petit vent du matin

Qui allaite les petits oiseaux

Au-dessus du beau parterre

De soucis orangés, d’aconit

Et de ciguë grivelée.

 

C’est dans un si paisible paysage

Que mourut encore nourrisson Archemon,

Fils de Licurgue, le grand roi thrace,

Piqué par un serpent à cause

De l’étourderie d’Hypsipile

Qui l’allaitait !

 

C’est ainsi aussi que Priam

S’est vu perclus,

Voyant ses deux magnifique fils

Abattus par Achille,

Jeune roi des Myrmidons.

 

C’est de la sorte que coulent ensemble,

Dans une rêveuse mollesse,

Le fleuve langoureux,

Mes pensées mobiles

Et ma tendre vie.

 

Ô mon ange, toi qui unis

Le lys de pourpre

Aux trois lys dorés de mon âme

En présence de Napée,

La douce nymphe des bois,

Des montagnes et des prés.

 

Je vois ta grande chappe

Et ton visage ivoirin luire

Dans la pénombre du jour

Qui s’en va lentement vers

L’empire du soir

Sous le doux souffle de la brise

Qui guide l’ombre et le zéphyr.

 

Ô l’heure fortunée,

Petite parcelle de l’éternité,

Ô cœur marbrin du temps impitoyable !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 13 juin 2020

 

Glose :

Grivelé, e (adj.) : tacheté de gris ou de brun et de blanc.

 

Les Myrmidons sont un peuple mythique de Grèce. Dans l’Iliade d'Homère ils participent à la guerre de Troie sous les ordres d'Achille. Leur ancêtre éponyme est Myrmidon, un roi de Phthie, fils de Zeus et Euryméduse, princesse de Phthie. Elle fut séduite par Zeus alors qu'il avait pris la forme d'une fourmi.