Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Tu es ma rose - français

PDF
Imprimer
Envoyer

TU ES MA ROSE

Ö mon ange, ne laisse pas passer le jour

Sans que je te voie ni ne te parle !

Viens, assieds-toi près de la source vive

De mon cœur baigné par les rayons du soleil !

 

Viens, des roses blanches dans tes mains,

Tendres et légères comme les vagues de la mer.

Ô ma rose, plus précieuse

Que la grande bibliothèque d’Alexandrie,

Et plus chère à mon cœur

Que la brillante intelligence

Du redoutable abbé Suger !

 

Tu es la nouvelle étoile du firmament

Qui, la nuit tombée, brille si lumineuse

Entre deux branches

Du pommier lourd de sève et de fleurs !

Toi qui sais si habilement stimuler la mémoire

De l’immobile matière !

 

Viens quand les grenouilles coassent

En chorale ! Quand roucoulent les colombes

Sur le toit rouge de mon antique maison,

Livrant avec passion

Les mystérieux arcanes du monde

Quand le pourpre crêpe recouvre

De sa beauté le ciel !

 

Viens quand mon cœur déborde de joie,

Viens quand luit la douce lune

Ou brille le puissant soleil matinal,

Viens quand il pleut, quand il vente, quand il neige

Viens appuyer ta tête rayonnante de bonté

Sur le printemps fleuri de ma poitrine !

 

Je poserai mes lèvres sur la rivière

De ta claire chevelure

Et tout autour de nous deviendra

Lumière et beauté,

Splendeur souveraine et pure éternité !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 5 juin 2020

 

Glose :

 

L’abbé Suger (1080 ou 1081 Saint-Denis le 13 janvier 1151) est un abbé et homme d’État français, surnommé le « Père de la Patrie ». Principal ministre des rois Louis VI le Gros et Louis VII le Jeune, il est connu surtout par ses ambitions théologiques et artistiques qui le conduisirent à reconstruire la basilique de Saint-Denis, première construction d’architecture ogivale, et à donner naissance à l’art gothique.

Il fait bâtir la ville de Vaucresson, finance la croisade de Louis VII et devient régent en son absence.

Arcane (n.m.) : du latin arcanum, « secret ». Toute opération hermétique dont le secret ne doit être connu que par les initiés. Littéraire : les arcanes ( les secrets) d'une science, d'une technique, etc.