Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

La cheminée - français

PDF
Imprimer
Envoyer

LA CHEMINÉE

Tendrement chantent

Dans la haute cheminée

Les bûches !

 

Je lis, face aux flammes,

Tremblant d’un étrange plaisir

« Guérison des Âmes »

D’Ibn al-Jawzi.

 

Ô mon Dieu, quelle splendeur,

Quelle profondeur et élégance de la pensée,

Quel infini amour pour

Les êtres humains !

 

J’admire l’océan mouvementé

De sa langue, ses réponses pleines de ciel,

La saisissante beauté de ses silences !

 

Cet art absolu

De vivre la vie de tous les autres !

 

Lire, boire l’eau de la tendresse

Qui guérit tout désespoir,

Savoir jouir de la clémence divine,

Ses rêves flamboyants qui remplissent

Le vide, le monde et l’esprit

Goûter aux coups d’archet d’or

De ses lumineuses paroles !

Oui, seuls ceux qui savent aimer

Peuvent voir la beauté absolue.

 

Ô poésie, ô cri

Fondamentalement salutaire,

Puits d’eau vivante, champ infini

D’une illimitée joie céleste !

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 13 mai 2020

 

Glose :

Abu al-Faradj ibn al-Jawzi (1116-1201) était un savant musulman hanbalite (c’est-à-dire disciple du grand juriste l’imam Ahmad Ibnou Hanbal). Sa lignée remonte à Abou Bakr, le célèbre compagnon du prophète Mahomet et premier calife. Le hanbalisme est, avec le malikisme, le hanafisme et le chaféisme, l'un des quatre madhhabs (écoles de pensée religieuse formant le droit musulman) de l'islam sunnite.

Ibn al-Jawzi est né dans une famille fortunée de Baghdad qui travaillait dans le commerce de cuivre. L'origine de son nom Ibn al-Jawzî est sujette à controverse, mais les biographes
médiévaux arabes la rapportent généralement à la présence d'un noyer (al-jawza) qui se serait trouvé dans la maison de ses ancêtres ; d'autres soulignent qu'un membre de sa famille aurait habité le port d'Al-Jawz à Bassora, ou encore qu'ils auraient travaillé dans la culture et le commerce des noix.

Ibn al-Jawzi était connu pour ses travaux dans l'exégèse du Coran ainsi que ses nombreux commentaires du domaine du hadith. Un des plus célèbres de ce dernier est son Tahqiq, un recueil des principales sources de jurisprudence islamique utilisé par l'école hanbalite, ainsi que d'une étude sur le droit du travail (arabe : فقه fiqh). Aux yeux de ses contemporains bagdadiens, cependant, il était essentiellement connu en tant que prédicateur public (wāʿiẓ). Enfant précoce, il aurait fait son premier discours à l'âge de dix ans, auquel assista une foule de 50 000 personnes, et il fut l'auteur de son premier livre à l'âge de treize ans.

« La Guérison des âmes, écrit par Ibn al-Jawzi traite des maladies spirituelles, touchant nos cœurs. L’auteur nous exhorte par de précieux conseils à remédier aux différents maux présent en nous-mêmes.

Mis à jour ( Mercredi, 13 Mai 2020 09:05 )