Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Nam-Myoho-Renge-Kyo - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

NAM-MYOHO-RENGE-KYO

À Daniel Martini, mon Ami, qui prie pour moi en récitant
La prière Nam-Myoho-Renge-Kyo

I.

Ô émergence sublime

De joie, de vitalité, de courage,

De sagesse et de compassion !

 

Ô joie des joies,

Sagesse des sagesses :

Ô divine compassion !

 

Loi merveilleuse du Sûtra du Lotus,

Foi des fois qui lie

L’immense univers

À toutes ses manifestations terrestres,

Foi, essence et fond du cœur qui sait aimer !

 

Ô Lotus, ô fleur immaculée

Jaillie de la boue des jours ordinaires !

 

II.

 

Appuyé contre le rebord de la fenêtre,

Je pense, tremblant et transfiguré,

À la splendeur des paroles des sages antiques.

 

Une femme étale le linge sur son balcon

Et chante avec les oiseaux et la lumière de l’aube,

Ses mains alertes remplissent l’été de bonheur bleu.

 

Sa modeste maison est une baie de tendresse

Et de pensées claires, une source de lumière

Ouverte sur le satin rose du ciel

 

Sa jeune voix se croise amicalement

Avec le blanc sourire

Des bégonias sur le balcon.

 

Une femme légère et belle, douce et heureuse

Comme la rosée.

Son cœur fait frémir de bonheur

Les heures de la journée !

 

Ô mon Dieu, tant de petits sentiers parfumés

Et fleuris, mènent à nous-mêmes !

 

Athanase Vaantchev de Thracy

 

Paris, le 26 avril 2020

 

Glose :

La récitation de Nam-myoho-renge-kyo, également appelée Daimoku (« titre » en japonais), est la pratique principale du bouddhisme de Nichiren. Elle permet de révéler l’état de bouddha inhérent à la vie. Nichiren Daishōnin, Nichiren Shōnin, ou tout simplement, Nichiren est un moine bouddhiste japonais du XIIIᵉ siècle, fondateur du Bouddhisme de Nichiren, appelé parfois Hokke Shū.

Le principe de l’invocation de Nam-myoho-renge-kyo a été établi par Nichiren, le 28 avril 1253. « Myôhô Renge Kyô » est, littéralement, le titre japonais du Sûtra du Lotus. Mais pour Nichiren, ces mots représentent bien plus que le titre d'un texte bouddhique. Ils sont l'expression de la Loi de la vie à laquelle le Bouddha s'est éveillé.

La signification de Nam-myoho-renge-kyo

De manière succincte, Nam-myoho-renge-kyo pourrait se traduire par : « Je me consacre à la Loi merveilleuse du Sûtra du Lotus », ou encore : « Je mets ma vie en harmonie avec la vie de l'univers ».

Voici une explication plus détaillée des concepts exprimés dans cette phrase :

• Nam : Nam est un mot dérivé de la translittération du mot sanskrit namas qui signifie « se consacrer à », « respecter du fond du coeur », et exprime une forte foi.

• Myôhô : Littéralement, Myôhô signifie « loi merveilleuse » et exprime la relation entre la vie de l’univers et ses nombreuses manifestations. Myô désigne l’essence même de la vie, invisible et au-delà de l’entendement intellectuel. Cette essence s’exprime elle-même sous une forme tangible () qui, elle, peut être appréhendée par les sens. Les phénomènes () changent, mais un principe unique et immuable les habite tous (myô).

• Renge : Renge (prononcé « rèngué ») signifie « fleur de lotus ». Parce qu’il produit en même temps sa fleur et son fruit, le lotus symbolise la simultanéité de la cause et de l’effet.

De plus, bien qu’elle pousse et s’épanouit dans des étangs boueux, la fleur de lotus demeure immaculée. Elle symbolise ainsi l’apparition de l'état de bouddha originel dans la vie en proie aux troubles d’une personne ordinaire.

• Kyô : Littéralement, Kyô veut dire « sûtra », « voix » ou « enseignement d’un bouddha ». Il désigne également le son, le rythme ou la vibration. Le caractère chinois pour kyo désignait à l’origine le fil d’un ouvrage tissé, la continuité temporelle, et représente ainsi le caractère éternel de Nam-myoho-renge-kyo. Au sens large, kyô véhicule le concept selon lequel tout, dans l’univers, est une manifestation de la Loi merveilleuse.

ENGLISH :

 

Nam-Myoho-Renge-Kyo

for Daniel Martini, my Friend, who is praying for me by reciting the prayer Nam-Myoho-Renge-Kyo

1.

O sublime emergence

of joy, vitality, courage,

wisdom and compassion!

 

O joy of joys,

wisdom of wisdoms:

O divine compassion!

 

Marvellous law of the Lotus Sutra,

faith of faiths which links

the immense universe

with all its earthly manifestations,

faith, essence and bedrock of the heart which knows how to love!

 

O Lotus, O immaculate flower

sprung from the mud of ordinary days!

 

2.

Leaning on the window sill,

trembling and transfigured, I think

of the splendid words of the ancient sages.

 

A woman is spreading out her washing on her balcony

and sings with the birds and the dawn light,

her alert hands fill the summer with blue happiness.

 

Her modest house is a bay of tenderness

and clear thoughts, a source of light

open onto the pink satin of the sky.

 

Her young voice crosses paths amicably

with the white smile

of the begonias on the balcony.

 

A slight and beautiful woman, gentle and happy

as the dew.

Her heart makes the hours of the day

shiver with happiness!

 

O Lord, so many small fragrant flowering paths

lead us back to ourselves!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

 

 

Mis à jour ( Lundi, 27 Avril 2020 14:15 )