Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Le texte des sarcophages - français

PDF
Imprimer
Envoyer

LE TEXTE DES SARCOPHAGES

Selon ce texte, le très lumineux

Dieu du soleil au zénith,

Ré, créa de son amoureuse semence

Le premier couple de divinités :

Une haute flemme ardente

Jaillie de sa bouche

Donna naissance à Chou,

Dieu de l’air et de la lumière,

Vibration radieuse et vivifiante,

Celui qui se lève

Et soutient Nout, le ciel.

 

Une autre langue de feu vibrant

Donna vie à Tefnout,

La splendide sœur jumelle de Chou,

Déesse de l’union et de la chaleur

Coiffée d’un disque de soleil flamboyant !

 

De leur étreinte amoureuse

Naquirent Geb, le jeune et beau

Dieu de la terre

Et Nout, déesse du ciel.

 

Assis à l’ombre fraîche du noyer,

Je lis, tout subjugué, ces merveilleux récits

Et revis les temps glorieux de l’Antique Égypte

Avec toutes les divinités

De la grande Ennéade d’Héliopolis.

 

Ô temps en dehors du temps,

Âme bienheureuse du feu,

Chapelet des nombres sacrés,

Rameau odorant du sureau

Qui joue avec mes pensées.

 

Ô croisement de la lumière

De l’aube et des cœurs !

 

Enveloppé d’une vaporeuse rêverie,

À un brusque tournant de l’allée aux jacinthes,

Mon cœur, buisson d’espoir,

Attend l’arrivée du printemps.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 29 mars 2020

Glose :

 

Les Textes des sarcophages ou Textes des cercueils (anglais : Coffin Texts) sont un corpus  de textes funéraires rédigés en hiéroglyphes cursifs sur certains sarcophages du Moyen empire égyptien. Ils résultent d'une extension des rites funéraires jusque-là réservés au roi, et d'une utilisation des Textes des pyramides, auxquels s'ajoutent de nouvelles formules. Il s'agit de formules « magiques » destinées à préserver le mort, lors de son voyage vers l'au-delà, de la faim, de la soif et de tous dangers potentiels. On en a recensé au total près de mille cent quatre-vingt-cinq unités ou chapitres. Certaines comportent un titre écrit à l'encre rouge. La longueur de ces formules est très variable : si certaines ne sont qu'une simple phrase, d'autres forment de véritables paragraphes avec introduction et conclusion. Dans l'impossibilité d'inscrire tous les textes sur un sarcophage, le propriétaire du tombeau choisit les extraits qu'il souhaite y faire figurer.

Plusieurs de ces textes figurent dans le Livre des Morts.

 


L’Ennéade (Pésédjet, en égyptien) égyptien) est le groupe des neuf divinités de la mythologie égyptienne rassemblant toutes les forces présentes dans l’univers : le démiurge Atoum, dieu égyptien anthropomorphe portant la double couronne. Divinité égyptienne primitive d'Héliopolis. Suivant la théologie héliopolitaine, le Soleil, dont on faisait le créateur du monde, était adoré sous trois aspects différents : le soleil levant (Khépri), le soleil à son zénith () et le soleil couchant (Atoum). Les autres huit divinité  sont Tefnout, Shou, Geb, Nout, Osiris, Seth et Nephthys.

 

Nephthys est la fille de Nout, la sœur d'Isis et l'épouse de Seth, le dieu du désordre. C'est cependant à Osiris, de qui elle a eu un enfant, Anubis, que va sa loyauté. Lorsque Seth découvrit qui était le père de l'enfant, il assassina Osiris, et Nephthys se joignit à Isis dans sa recherche du corps d'Osiris.

Mis à jour ( Dimanche, 29 Mars 2020 16:57 )