Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

La nyckelharpa - français

PDF
Imprimer
Envoyer

LA NYCKELHARPA

 

La sourde agitation des pins,

Les cris gutturaux des colombes

Dans les branches des tremble,

La généreuse clarté des champs et du soleil

Et les sons plaintifs de la nyckelharpa !

 

Ah, cette musique sans nostalgie

Ni emportement qui démêle

Les écheveaux des destinées humaines,

Ah, le tremblement aimable des notes

Harmonieuses, intrépides et fougueuses

Et l’imagination inquiète du musicien !

 

Fées ravissantes, sorcières maléfiques,

Jeunes jeteuses de sort, plaines émeraude

Et hautes montagnes enchantées

S’entremêlent en frissonnant sous

Le magique archet de l’homme

Assis à l’ombre humide d’un noyer !

 

Je regarde les arbres s’envoler vers le ciel

Et, ensorcelé par la musique des siècles évanouis,

Admire, du haut de mon balcon,

Le peuple fascinant des bouvreuils affairés.

 

Une fine pluie se met à tomber

Inondant mon cœur de rêves bleus

Et d’espoir orange.

 

Alors, les yeux fermés sur ma solitude,

Je murmure en sanglotant

Les noms aimés des chers amis dispersés

Par le sort rude dans tant de contrées lointaines

Et que je ne verrai plus jamais ! Jamais !

 

Alors des larmes d’une tristesse navrante

Coulent lentement sur mon visage

Profondément raviné par le sceau des regrets !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 22 février 2020

 

Glose :

Le ou la nyckelharpa est un instrument de musique traditionnel à cordes frottées d'origine suédoise, plus précisément de la région d’Uppland, au nord de Stockholm.   Il appartient à la même famille que la vielle à roue et la vièle. Il existe depuis le Moyen Âge. Il connaît un regain d'intérêt depuis les années 1970 en Suède et ailleurs.

En suédois, le mot nyckelharpa est du genre neutre, mais il est plutôt pensé au féminin pour un homme, et au masculin pour une femme. Dans l'usage francophone les deux genres sont employés en fonction de la sensibilité de chacun. Le nom de cet instrument signifie « vièle à clavier » (nyckel est un mot suédois signifiant « clé », et secondairement « touche de clavier »). Il est parfois nommé violon à clavier.

Écheveau (n.m.) : du latin scabellum, « escabeau ». Ensemble d'échevettes réunies entre elles par un fil de liage et confectionnées surtout en vue de traitements de blanchiment ou de teinture sur fil.

Assemblage d'éléments divers embrouillés ; dédale. :