Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Alysson maritime - français

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

 

ALYSSON MARITIME

Uff. liebes. ast. nym. ich. rast.

("Sur les branches de l'amour, je me repose")

Sable d’or, air fluide, eau turquoise

Et la neige étincelante de blancheur des alyssons,

Toute cette luxuriance aveuglante

Qui insuffle une gravité au paysage !

 

Mythographie effervescente qui donne à sentir

Le pouls salé de la terre battue par les vagues,

Fleur qui connaît si bien les marins

Et leur humour, leur loufoquerie

Et la dure poésie de leur langage

Mais aussi l’histoire de stupre et de lucre

Des pirates, ces personnages fracassés,

Qui écumaient les océans

Et celle des gens confondus

Par l’inanité, la bêtise et la veulerie !

 

Ô fleur pure, douce et belle comme

Un jour de dimanche

Dans un magnifique village de France

Se rendant à la messe,

Ô fleur, subtile quintessence de l’œuvre des anges,

Fleur qui adores le tumulte des flots

Et l’ensorcelant babil des passereaux

Dans les haies protectrices et les talus verts !

 

Je vous chante, ô blancs alyssons,

Moi qui cherche l’épanouissement infini

Dans une vie modeste, laconique, langoureuse

Et délicieusement nostalgique.

 

Non, non, mon ange bien-aimé,

Je ne commettrai jamais comme Mishima

Le seppuku au bord des eaux vierges !

 

Ô vie, ô inquiétant parfum de magie,

Frivolité discrète, profonde, aristocratique !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 20 février 2020

 

Glose :

L'alysson maritime (Lobularia maritima) est une plante à petites fleurs blanches appartenant à la famille des Brassicacées. Elle est également connue sous le synonyme Alyssum maritimum (L.) Lam. La plante est très cultivée dans les jardins, avec de nombreuses variétés horticoles à fleurs blanches, roses ou pourprées.

Elle pousse assez vite et assez densément pour concurrencer les adventices indésirables des champs. Elle pourrait avoir un intérêt en agroécologie (pour le maraichage bio par exemple) en abritant de nombreux invertébrés utiles à l'agriculture.

Elle est fréquente en bord de mer (rochers, sables), mais peut aussi pousser sur les talus et les terrains vagues, de préférence sur sol calcaire.

Uff. liebes. ast. nym. ich. rast. : inscription gothique.

 

Mythographie  (n.f.) :Transcription de mythes recueillis oralement.

 

Loufoquerie (n.f.) : Familier. Caractère de quelqu'un de déséquilibré ; acte, propos extravagant, insensé, loufoque.

 

Inanité (n.f.) : Vieux : vide, néant. Littéraire : Caractère de ce qui est vain.

L'inanité de nos efforts.

 

Stupre (n.m.) : débauche, luxure.

 

Lucre (n.f.) : Vieilli : gain, avantage, profit tiré d’une activité quelconque.

Péjoratif : profit souvent matériel, plus ou moins licite et recherché avec avidité.

Fracassé, fracassée (participe passé du verbe fracasser) : brisé, cassé, dévasté.

Yukio Mishima (三島 由紀夫, Mishima Yukio?) (nom de plume de Kimitake Hiraoka (平岡 公威, Hiraoka Kimitake?)) est un des plus grands écrivains japonais, né le 14 janvier 1925, et qui s'est suicidé par seppuku le 25 novembre 1970.

Seppuku : le hara-kiri ou harakiri (腹切り), ou seppuku (切腹, littéralement « coupure au ventre »), est une forme rituelle de suicide masculin par éventration apparue au Japon vers le XII e siècle dans la classe des samouraïs. Ce rituel est officiellement abandonné par les Japonais en 1868.