Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

AVEU - français

PDF
Imprimer
Envoyer

AVEU

Πίστις, ἐλπίς, ἀγάπη.

La foi, l'espoir, l'amour »)

Je te reconnais par la soie de tes cils,

Par les constellations

Qui dorment dans tes prunelles.

 

Je te reconnais par le gazouillis

Des passereaux qui accompagnent

Tes pas légers comme le zéphyr,

Par le doux tintement des cloches d’azur

Qui rendent transparent ce jour de février !

 

Toi, mon ange, qui avance vers moi

Comme l’eau de saphir

Qui ondoie et chante,

Glisse et murmure mille légendes !

 

Les feuilles des arbres vert-de-gris

Tremblent à l’unisson

Des petits nuages

Qui flottent harmonieusement

Au-dessus des boucliers d’or des collines,

Nus comme les herbes dans les prés !

 

Toi, mon ange, clarté dans la clarté,

Douceur dans la douceur,

Toi, belle comme la Vierge à l’Enfant

De l’immortel Luca Giordano !

 

Toi, âme de mon âme,

Lumière qui coule

Dans l’église silencieuse de mes songes !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 4 février 2020

 

Glose :

Πίστις, ἐλπίς, ἀγάπη (Pístis, elpís, agápê). En latinFides, spes, caritas. La foi, l'espoir, l'amour.

Luca Giordano, né à Naples le 18 octobre 1634 et mort dans la même ville le 3 janvier 1705, est un peintre italien baroque de l'école napolitaine. Son père, peintre également, l'avait surnommé Luca Fà-presto.

 

Le splendide tableau Vierge à l’Enfant avec le petit saint Jean-Baptiste peint vers 1655, huile sur toile, est exposé au Musée national du Prado à Madrid.