Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

AH, cette lumière - français

PDF
Imprimer
Envoyer

AH CETTE LUMIÈRE

 

Ah cette lumière qui coule

Des feuilles frissonnantes des peupliers

Qui se dressent comme des anges  gardiens

Près des tombes des saints,

Les claires peupliers chers à mon âme,

Les peupliers enfants de l’éternité

Dont les racines aimantes

Versent du soleil

Dans les obscures profondeur de la terre !

 

Ah, cette cristalline gaîté de l’aube !

Cette effervescence des fleurs et des arbres,

Sous le voile moiré de l’air

Et la céleste musique de la foi !

 

Ô mon ange, il faut vivre et respirer

Tant que les sources répandent

Gratuitement leur délicieuse fraîcheur

À la pourpre beauté des pivoines,

À la lente danse des beaux petits lézards

Dans le velouteux tapis de la luzerne !

 

Il faut croire à l’immortalité

Tant que les élégants canards

Boivent la tendresse sonore du matin

Emplissant les mares de leur vie joie. !

 

Il faut serrer contre nos cœurs

Les silencieux et bons troupeaux de brebis

Qui broutent avec délice

Les juteux petits brins souriants de l’herbe,

Embrasser les branches des frênes

Qui accueillent avec tant d’amitié pure,

Les frêles nids des oiseaux !

 

Nous mon ange, nous

Qui connaissons,

Nos cœurs appuyés contre

Le bleu éblouissant du ciel,

Le poids humide de la lumière !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 13 décembre 2019