Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

CALIFORNIE (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

CALIFORNIE

A Kévin

Sereine Californie, nourris de ta clarté

Mon Prince bien-aimée, mon sceau, ma rose mystique,

Le papyrus léger où, scribe pharaonique,

J'écris d'une main brûlante les fastes de la beauté.

 

            Athanase Vantchev de Thracy

Boulouris – Saint-Raphaël, ce samedi 18 août 2007

Glose:

Californie: À l'origine, on désignait sous le nom de Californie un territoire bien plus vaste que l'État des États-Unis actuel, puisqu'il était composé de la totalité de la péninsule mexicaine aujourd'hui connue sous le nom de Baja California et des terres qui se trouvent dans les États de Californie, Nevada, Arizona, Utah et Wyoming (Alta California).

Certains pensent que le mot « California » est un dérivé du nom du paradis mythique de Calafia tel qu'il est présenté dans Amadis de Gaule, un roman espagnol du XVIe siècle de Garci Rodríguez de Montalvo, qui était dans le livre une terre difficile à atteindre où l'or se trouve en abondance, habitée par des amazones vivant dans des cavernes, et d'étranges animaux. D'autres suggèrent que le mot California aurait un rapport plus étroit avec les premiers colons espagnols qui, lorsqu'ils entrèrent en Californie par les chaudes régions du sud, se référèrent à la région comme étant "chaude comme un four" (cali = chaud, fornia = four). Mais l'étymologie peut tout aussi bien être caliente fornalia, l'espagnol pour « chaud fourneau », ou le latin calida fornax, climat chaud.

La Californie fut découverte au XVIe siècle par les explorateurs européens João Rodrigues Cabrilho, en 1542, et Francis Drake en 1579. Elle était alors habitée par de nombreuses tribus amérindiennes, dont les Chumash, Pomo et Salinan. Elle ne fut colonisée par les Espagnols qu’à partir de 1765 sous l’impulsion de Charles III d'Espagne. Cette colonisation reposait sur trois piliers : les missions, qui convertissaient les Amérindiens, les presidios, qui assuraient la défense du territoire, et enfin les pueblos, où résidaient les colons. C’est à cette époque que les Britanniques et les Français commencèrent à s’intéresser à la Californie, suivis par les Russes au début du XIXe siècle.

À la suite de l’indépendance mexicaine, la Californie devint un État mexicain, mais les États-Unis s’intéressèrent très vite à la Californie, si bien qu’ils l’annexèrent après la guerre américano-mexicaine, en 1847. La Ruée vers l'or fit affluer plus de 200 000 colons dans le nouveau territoire tout en affaiblissant les populations amérindiennes. La Californie devint dès 1850 le 31e État de l’Union. Elle s’allia aux nordistes lors de la Guerre de Sécession puis se développa rapidement grâce au chemin de fer. La découverte de pétrole, l'arrivée de l'industrie cinématographique à Hollywood, la haute technologie, le climat accueillant furent affluer de nouveaux arrivants. De 1900 à 1970, la Californie passa de 1 à 20 millions d'habitants et l'État fut reconnu en 1980 comme la huitième plus grande économie du monde. La pollution, les tensions raciales et l'immigration sont les problèmes principaux que doit affronter la Californie, dont le visage s'est profondément transformé au cours du XXe siècle, et qui cherche à résoudre les revers de son succès en prenant des mesures environnementales, par exemple celle initiée par le gouverneur Arnold Schwarzenegger en 2006, le Global Warming Solution Act.

 

ENGLISH (My translation into English) :

CALIFORNIA

 

Serene California, feed of your clarity

My Prince beloved, my seal, my mystic rose,

The light papyrus where, Pharaonic scribe,

I write of an ardent hand the splendors of the beauty.

 

ENGLISH ( Peter HILL’s translation) :

 

CALIFORNIA

Serene California, nourish with your clear light

My beloved Prince, my seal, my mystic rose,

The delicate papyrus where I, a scribe of the Pharaohs,

Write with flaming hand the splendours of beauty.

 

Traslated by Peter Hill (English poet)