Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Bleu de Prusse - français

PDF
Imprimer
Envoyer

BLEU DE PRUSSE

 

Oh ces poèmes cousus de fulgurances

Et cette douleur opaque et indéchiffrable

Tôt le matin, quand la lumière se réveille.

 

L’abîme de solitude et, soudain,

Cet éclair de l’ineffable, de l’inattendu,

Ce souvenir aigu d’une complainte cimmérienne

Et ce monde désamarré, à la dérive des siècles !

 

Regardant ce tableau bleu de Prusse,

Couleur nimbée de nostalgie,

Je pense aux écrivains oubliés,

Minorés, délaissés et je sens ma poitrine

Se remplir de larmes et d’amertume.

 

L’amour pour ce matin améthyste

Me réconcilie avec mes blessures

Et avec les désagréments de ma vieillesse

Lisse comme de la fine porcelaine chinoise.

 

Les beaux chants font reculer la nuit

Et réveillent un coin de joie endormi au fond de l’âme.

Âme, je dois vivre encore, oui, vivre et admirer

L’impeccable élégance des jardins

Et entendre l’appel silencieux de l’éternité.

 

Assister à l’anoblissement

Et à la sanctification de mes jours

Pleins d’inspiration et de travail.

 

Que je puisse laisser, ô mon destin,

Un simple poème chantant le baiser d’adieu

De deux âmes sublimement amoureuses.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 9 décembre 2019

Glose :

Le bleu de Prusse est un pigment bleu foncé. Le bleu de Prusse  peut désigner en peinture la couleur caractéristique obtenue par ce pigment.

 

Les Cimmériens sont un peuple de l'Antiquité, d'origine indo-européenne, installé en Tauride et sur le pourtour de la mer d'Azov avant de se disséminer aux VIIIᵉ et VIIᵉ siècles av. J.-C. sur tout le pourtour du Pont Euxin en Asie mineure ainsi que dans les Balkans

 

La Tauride, Taurique ou Chersonèse Taurique fut le nom jadis donné par les Grecs antiques à la presqu'île de Crimée.

Pont Euxin est le nom antique de la mer Noire située entre l’Europe, le Caucase et l’Anatolie. Principalement alimentée par le Danube, le Dniepr et le Don, elle est issue de la fermeture d’une mer océanique ancienne, l'océan ou mer Paratéthys.