Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

L'arbre de Franenstein - français

PDF
Imprimer
Envoyer

L’ARBRE DE FRANKENSTEIN

 

Mon ange, sommes-nous

Des arbres de Frankenstein ?

 

Peut-être, car comme cet arbre fantastique

Nos âmes éprouvent tant de sentiments,

Connaissent tant de menues infortunes,

Et d’énormes chagrins nocturnes !

 

Mais il y a le vent de la solitude

Qui fait tomber les fruits mûrs

Et les feuilles malheureuses

Des branches de nos cœurs.

 

La solitude, cette déesse invisible

Qui, tout en faisant se faner

Les fleurs de la joie et de l’espérance,

Nous ouvre les mystères sacrés

De la divine poésie.

 

Parfois, désespérés, nous lui ouvrons large

Les portes de nos âmes,

Nous lui offrons à boire

Des grains de camomille amère bouillis

Et à respirer le parfum  de roses fraîchement cueillies

Pour rendre plus douce à nos cœur sa présence.

 

 

Alors attendrie jusqu’aux larmes,

Elle nous révèle les secrets

De la nature inviolable et ineffable

De la révélation sophianique,

La profondeur de l’amour tantrique,

La lumière de la connaissance

Au-delà de la connaissance !

 

La solitude, c’est grâce à elle

Que nous voguons au sein d’une arche céleste

Jusqu’à plus soif de savoir !

 

Nous, mon ange, Cassiopéens

Vivant dans l’omniprésence !

Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 29 novembre 2019

Glose :

Voici l'arbre de Frankenstein : l'incroyable plante qui produit 40 sortes de fruits

Ça a l'air d'une histoire fantastique, mais ça ne l'est pas. Prunes, pêches, cerises et des dizaines d'autres fruits poussant tous sous le même arbre. Difficile à croire ? Pourtant une telle plante existe, et on l'appelle, non sans raison, "l'arbre de Frankenstein".

Derrière ce concept, le génie du professeur d'université américain Sam Van Aken, professeur d'art à l’Université de Syracuse, à New York. Grâce à des greffes, l'érudit a réussi à faire pousser un arbre qui peut donner 40 types de fruits différents. Dans plusieurs États américains, dont le Massachusetts, le New Jersey, le Maine, New York et la Pennsylvanie, il est déjà possible de trouver des spécimens de cette super-plante très particulière. Le premier arbre, en effet, a été planté en 2011, et depuis lors n'a jamais cessé de surprendre.

 

Sophianique (adj.) : du grec sophia, « sagesse ». Relatif à la sagesse divine.

 

Tantrique (adj.) : qui relève du  tantrisme, terme dérivé du mot tantra, « règle, traité ».

Et qui désigne un ensemble de textes, de doctrines, de rituels et de méthodes initiatiques qui ont pénétré de façon diffuse la plupart des branches de l’hindouisme (y compris le jaïnisme).  Sa définition exacte et son origine historique restent un sujet de discussion parmi les spécialistes5. Il s'exprime à travers des pratiques yogiques et des rites, se basant sur des textes ou tantras révélés, selon la légende, par Shiva lui-même, spécialement pour l'homme déchu du dernier âge (kali yoga) selon la cosmologie de l'hindouisme.

La littérature tantrique se compose de textes qui ont divers noms comme tantra, samhitâ, âgama et même certains sûtra.

Shiva : du sanskrit « le bon, celui qui porte bonheur » est un dieu hindou, membre de la Trimûrti avec Brahmâ et Vishnu. Shiva est quelquefois considéré comme le dieu du yoga  et est représenté en tant que yogi qui possède la connaissance universelle, suprême et absolue, voire dans un état « au-delà de la connaissance ». Doté d'un grand pouvoir, il mène une vie de sage sur le mont Kailash.

Cassiopéens : selon la gnose, des êtres de lumière de la sixième densité, un niveau de réalité faisant abstraction de toute notion de physique. A titre de comparaison, nous, les êtres humains, appartiendrions à la troisième densité. Les Cassiopéens déclarent vivre dans l'omniprésence, c´est-à-dire dans toutes les réalités.