Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

HIGUMA - L'OURS BRUB - français

PDF
Imprimer
Envoyer

HIGUMA - L'OURS BRUN

 

En ce jour de petite bruine grise,

Je pousse la porte

Du restaurant japonais Higuma.

 

Pendant que l’automne

Remplit les paniers de fruits goûteux,

Je pénètre dans l’ensorcelant royaume

Des plats raffinés.

 

Tout ici est d’une propreté éblouissante,

Pas un bruit, même celui d’une aile d’abeille !

 

Ô monde de plaisir délicat !

Seigneur, lequel des mets fameux

Vais-je commander ?

 

Les délicieuses fondues

Shabu-shabu, suyikaki, nabe,

Le porc pané tokatsu, katsudon,

L’anguille grillée unagi,

Les fines brochettes yakitori,

Le rapide gyūdon,

Les inoubliables pâtes soba et udon,

La célèbre « pizza » japonaise

Okonomiyaki,

Les délicieux sushi et sushimi,

Le curry nippon et enfin,

Le mane.

Ô cuisine japonaise,

Ô millénaire histoire d’amour !

Des légendes de saveurs bouleversantes

Relient les Nippons

Comme un pourpre ruban d’émotions !

Ô architecture sacrée des cœurs humains,

Brumes grasses d’octobre,

Odeur à peine perceptible

D’ailes d’anges

Ressassement profond des eaux,

Rites et songes du temps sans visage !

Oui, je resterai longtemps dans ce lieu

Qui sent si bien l’Empire du soleil levant,

L’âme enchantée et légère

Comme la course rapide des luges

Sur la neige fraîche !

Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 23 octobre 2019

Glose :

Shabu-shabu / Suyikaki / Nabe

En France, on a la fondue bourguignonne, au Japon ils ont le shabu-shabu, un plat qui tient son nom de l'onomatopée correspondant au bruit de la viande plongée dans l'eau bouillante ou le bouillon. Dans un grand plat situé au centre de la table, on faire cuire de la viande de boeuf avec du chou, des champignons et d'autres légumes. De nombreux restaurants ont fait de ce plat leur spécialité. Une spécialité très appréciée des Japonais car la viande y est souvent "à volonté", et pour le caractère convivial qu'elle confère aux soirées entre amis. Les sukiyaki et nabe sont des versions différentes mais relativement proches du shabu-shabu.

Tonkatsu/Katsudon

Les Japonais mangent beaucoup de porc - comme le reste de l'Asie d'ailleurs. C'est particulièrement lorsqu'il est pané et plongé dans l'huile qu'il est le plus consommé. Servi seul avec une salade, on parle de tonkatsu. Lorsqu'il est placé sur un bol de riz avec une omelette et des oignons, on a affaire à un katsudon (de katsu, la viande

Unagi

Pour ceux qui l'ignoraient encore, le Japon est une île, donc les Japonais mangent beaucoup de poissons. Une information sans grand intérêt lorsque l'on sait que l'un de leurs préférés vit dans les rivières. Il s'agit de l'anguille, ou unagi en langue locale. Plat relativement cher comparé aux autres de cette liste, l'unaju consiste en une boîte en bois laquée ronde dans laquelle on met du riz et une anguille grillée recouverte de sauce sucrée

Yakitori

Incontournables des soirées entre amis ou en famille, les yakitori sont également bien connus dans nos contrées. Cuits sur le grill, ce sont généralement des petites brochettes de poulet simplement salées ou enduites d'une sauce soja sucrée.

Gyūdon

Roi des fast-foods japonais, le gyūdon compte parmi les plats les plus basiques et les plus économiques de la cuisine japonaise. Un bol de riz avec des lamelles de viande et des oignons sur le dessus.

Soba/Udon

N'oublions pas que les pâtes que l'on mange très régulièrement, Marco Polo les a ramenées de Chine. Pas étonnant donc que les Japonais aussi en consomment énormément. Soba (farine de sarrasin) ou udon (farine de froment), les restaurants spécialisés pullulent dans tout le pays. Chaque région a sa manière de les préparer, et la préfecture de Kagawa est même connue sous le nom de "préfecture udon".

Okonomiyaki

Affublé à tort du sobriquet de "pizza japonaise", l'okonomiyaki est l'un des plats les plus populaires du pays. Sorte de galette d'oeuf fourrée à tout ce que l'on veut (okonomi signifiant "ce que l'on veut"), dans les restaurants où l'on peut en manger, le plus souvent, c'est au client lui-même de la préparer sur la plaque chauffante intégrée à sa table

Sushi/Sashimi

Bien qu'ils n'en mangent vraisemblablement pas autant qu'ils le désireraient, les Japonais adorent les sushi et les sashimi. Le thon rouge (maguro, toro) est le poisson le plus commun et le plus consommé, suivi du saumon, mais les restaurants de sushis proposent souvent plusieurs dizaines de variétés différentes, et à des prix deux à trois fois moins cher que ceux pratiqués en Europe.

Curry

Quand on dit curry, on pense avant tout à l'Inde. Et pourtant, les Japonais en mangent presque autant. Si la recette nippone est moins relevée que celle des Indiens, elle est plus sucrée. Le curry japonais se mange avec du riz et le plus souvent avec un katsu (voir petit 9), on parle alors de katsu kare et tenez-vous bien, nombreux sont ceux qui considèrent ce plat comme le vrai plat national du Japon.

Ramen

Ironie du sort, le plat préféré des Japonais est d'origine chinoise. Précisons que ce classement sort de la tête de DozoDomo et non d'un réel sondage. Cependant, en dix ans au Japon, jamais nous n'avons croisé quelqu'un qui n'aimait pas les ramen. Les rāmen sont servies dans un grand bol de bouillon et peuvent être accompagnées, selon la recette, de légumes, de viande (souvent du porc), et d'autres aliments additionnels.